Le projet Hermitage avance à petits pas à Courbevoie

49567_tours-hermitagesLes recours déposés contre le permis de construire ayant été rejetés avant l’été, Emin Iskenderov pouvait lancer « une nouvelle étape très importante pour la réalisation de son projet qui rentre ainsi dans la dernière phase préalable à la construction« .

Depuis, Bouygues Bâtiment Ile-de-France a annoncé la signature d’un partenariat pour une participation minoritaire dans ce chantier novateur de tours mixtes de bureaux et de logements.

Si les différents acteurs semblent enfin réunis, le début des travaux n’est pas encore annoncé :
Plusieurs procédures judiciaires sont encore en cours et pourraient n’être jugées qu’au cours de l’année 2016 et une quinzaine de familles resterait encore à reloger.
Le restaurant les Feuillantine à récemment fermé ses porte mais plusieurs commerces restent encore ouverts dans la galerie des Damiers.
Une enquête publique sur la construction d’une installation portuaire en bord de Seine pour alimenter le chantier est en cours jusqu’au 6 novembre.

La construction pourrait cependant être plus courte que prévue. En effet, le délai de construction, d’abord estimé à 6 ans, serait revu à 4,5 ans grâce à une nouvelle méthodologie définie par Bouygues.

Débuté il y a 6 ans, le projet progresse mais nous ne verrons pas les tours jumelles sortir de terre avant les années 2020.

Publicités
Cet article, publié dans Courbevoie, Haut de Seine, La Défense, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s