Pour une rentrée ambitieuse !

C’est la rentrée aussi pour Notre Courbevoie, après une longue pause le blog reprend son activité.

Pour une rentrée ambitieuse

Cette année je vous souhaite une rentrée ambitieuse malgré l’a priori négatif que recouvre cet adjectif.  Comme l’a écrit l’académicien Jacques de Bourbon Busset :  » Il faut être ambitieux, mais il ne faut pas se tromper d’ambition.  » Soyons ambitieux pour nos quartiers, pour notre ville, pour notre pays, soyons ambitieux collectivement et laissons de cotés les ambitions personnelles en cette période où nous avons besoin de solidarité et de cohésion.

Nourrissons aussi les plus grandes ambitions pour nos enfants dont la rentrée, cette année, est placée sous le signe des rythmes scolaires.

Contre la rentrée des ambitieux

La rentrée est aussi politique et, elle aussi, marquée par l’ambition, l’ambition personnelle, celle du pouvoir, celle qui nous fait oublier les années à venir et nous projette dans la lutte politicienne de 2017. Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement productif, dont on peut douter que l’action ait été productive et ait provoqué le moindre redressement, a choisi de provoquer une crise gouvernementale pour marquer son désaccord, n’ayant pas le courage d’un Chevènement.

Il sort donc par la petite porte avec l’ambition de revenir par la grande porte du Palais de l’Élysée en 2017. L’intérêt national, la République ne sont que peu de choses face au destin des hommes qui se voient grands.
Si le PS se déchire, la droite est écartelée entre les ambitions des uns qui rêvent de réanimer l’UMP et des autres qui veulent présider aux destinées de la France. Jacques Mailhot ironisait « Politicien ambitieux : pléonasme… »

C’est à croire qu’en passant du septennat au quinquennat, on n’a pas réduit le mandat du Président de la République de deux ans mais à deux ans.

Pour certains c’est aussi la sortie !

Thomas Thévenoud bat un record, pas celui du contribuable le plus négligeant mais celui du Ministre le plus éphémère de la Ve République ! 9 jours et pas le temps de faire sa rentrée qu’il est déjà sorti du Gouvernement. Pas d’inquiétude, si le fait d’oublier de déclarer ses impôts durant trois ans l’empêche d’être Ministre, cela ne l’empêche pas de rester Député. Sa femme est moins chanceuse, sans avoir commis de faute professionnelle, elle est suspendue de son emploi au cabinet du Président du Sénat et de son salaire.

Il est vrai qu’il y a moins de risque à la sanctionner elle que son mari. Son siège de Député assure la fragile majorité de la gauche à l’Assemblée nationale.
Le PS est déchiré mais pas suicidaire et je partage en cela l’analyse de notre Député-maire, Jacques Kossowski : « Pour ma part, je n’imagine pas que certains Députés socialistes acceptent de joindre leurs voix à celles de l’UMP ou de l’UDI entrainant la chute du Gouvernement Valls. Tous savent qu’en cas de dissolution, ils seront peu nombreux à retrouver leur siège et que la Droite a de grandes chances de gagner les législatives. Ce serait un suicide politique. »

Publicités
Cet article, publié dans Courbevoie, Fait de société, Haut de Seine, National, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Pour une rentrée ambitieuse !

  1. Alan Kahn dit :

    Hum, comme l’UMP n’est pas vraiment en forme, la dissolution déclencherait sûrement la représentation des extrémismes.
    Finalement, garder Thévenoud, c’est rendre service à la république, quelle ironie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s