Hasard et visions: le programme flou de Jean-André Lasserre pour Courbevoie

Le 17 décembre dernier, Jean-André Lasserre, candidat à la mairie de Courbevoie, donnait une grande interview à Première Heure. Comme je sais que vous êtes nombreux à ne pas l’avoir lue, je vous en livre les meilleurs passages.

Tout d’abord, vous y apprendrez que M. Lasserre s’est engagé à Courbevoie « tout à fait par hasard ». C’est la première ligne de l’interview, et ça fait plaisir quand on aime notre ville de savoir que son parachute a atterri dans notre belle commune « tout à fait par hasard ». Un véritable engagement de conviction donc.

Dans l’introduction de l’article, il est dit que M. Lasserre a réussi un « tour de force » en constituant une liste allant des PS aux Verts, en passant par le Modem et des représentants de la société civile. Un tour de force qui fait rire : le Modem national comme départemental a interdit à M. Lasserre de se revendiquer de son soutien, le Front de gauche fait liste à part, quant à la société civile…il y a toujours des non-encartés sur toutes les listes.
En résumé, Monsieur Lasserre a réussi l’exploit de mettre sur sa liste… des PS et des Verts ! Soit les partis membres du Gouvernement. Remarquez, vu le comportement des Verts au niveau national, c’est peut-être déjà un début d’exploit…

Jean-André Lasserre ne représente donc majoritairement que le PS, un ancrage qu’il confirme en rebaptisant le centre commercial Centre Charasse. Une proposition d’hommage à Michel Charasse ? (allez, soyons indulgents, c’est sans doute le journaliste qui est à l’origine de la coquille, comme pour le tract en papier « verglacé »  qu’évoque Monsieur Lasserre plus loin !).

Monsieur Lasserre s’inquiète ensuite de la campagne à venir, il prévoit une campagne « qui stigmatise et s’attaque à la personne ». C’est un accès de sincérité à souligner : Monsieur Lasserre reconnaît qu’en laissant entendre que le Maire de Courbevoie couvrait les agissement d’un gardien ripou, il stigmatise et s’attaque à la personne. Un beau mea culpa.

Il faut dire qu’il aurait du mal à s’attaquer aux idées : il explique sur plusieurs colonnes sa méthode participative, mais, à l’instar de son égérie Ségolène Royal, ne nous dit en rien sur quelles propositions concrètes cela a débouché.
Monsieur Lasserre n’ayant guère d’idées, comme il l’a montré depuis six ans, il est bien obligé d’aller en quémander… Sans que cela ait visiblement suffit.

Mais à la fin nous sommes rassurés. « J’ai toujours été un homme porteur de projets, de visions, d’un diagnostic. » Le diagnostic est clair : malgré son ego, malgré les « visions » qu’il a, Monsieur Lasserre sera battu en mars prochain, faute d’avoir su comprendre notre ville.

Espérons pour lui que le « hasard » le parachutera mieux la prochaine fois !

Publicités
Cet article, publié dans Courbevoie, Haut de Seine, Militer, Non classé, Politique, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Hasard et visions: le programme flou de Jean-André Lasserre pour Courbevoie

  1. LETELLIER dit :

    ( ah !ah! trop drôle!!)mais il y a une ombre qui plane quand même sur la Défense, c’est qu’au départ de Monsieur DEVEDJIAN, il a été laissé entendre que son successeur souhaite que les tours inoccupées fassent l’objet de propositions de logements sociaux, est-ce une vérité pour l’avenir????ce ne sera donc plus un Grand Centre Affaires dont nous sommes fiers et où nous sommes fiers d’habiter, effectivement je suis très consciente que l’inoccupation des Tours est un grave problème pour le prestige de La Défense, d’ailleurs ce sujet a été débattu à Antenne 2.

  2. jean dit :

    Bizarre, M.Lasserre me semble un très bon élu que j’ai déjà rencontré, je n’ai pas la même approche que votre article. Il a ses chances comme maire je pense.

    • Notre richesse vient de la pluralité de nos opinions.

      Je vous pose juste une question: quel est son bilan à Courbevoie en tant que Conseiller municipal, conseiller général et administrateur de Defacto ?

  3. estienne dit :

    bonjour
    pour le coup je me rejoins jean
    je vous l’accord en tant que conseiller municipal j’ai à ma connaissance seulement les carences de la gestion des hlm, les problèemes de ligne sncf
    entant que conseiller général il a participé activement à la rénovation d un collègue
    il représente le conseil général à une association qui représente le département à l’union européenne ( avec le soutien de la droite et surtout devdjan c’est la reconnaissance de son travail…)
    à la défense il devient incontournable y a qu’a voir au sujet des tours ermitage…
    franchement il fait beaucoup de chose mais est ce que cela suffit ???
    ON VERRA!!!!!!

    • Bonjour Estienne ou Jean, cela dépend des commentaires. Sachez que votre adresse IP vous identifie et votre lapsus « Je me rejoins » est très révélateur.

  4. Michel dit :

    Le bilan de Jean-André Lasserre depuis son atterrissage par hasard à Courbevoie est vide, quand on s’oppose au budget de la ville et au budget du Département on ne peut en revendiquer les actions. Que ce Monsieur arrête les discours grandiloquents, nous ne sommes pas dupes

  5. Emmanuelle dit :

    L’entretien des collège est une mission du Département, Lasserre n’y est pour rien, même sans lui cela se ferait.
    « Avec le soutien de la Droite et surtout Devedjian » ah bah mince alors, après avoir usurpé le soutien du MoDem, il revendique carrément celui de la droite !!!!
    Pour info, il représente aussi le Département à Defacto et ce n’est pas avec le soutien de la droite, c’est juste parce que cela se fait par élection, il y a donc un élu communiste et un socialiste en plus des élus UMP-UDI.

  6. Florent dit :

    Il est triste de voir que plus de 6 ans après son atterrissage, Monsieur Lassere n’a que des moulinets à son actif.

  7. Défensien dit :

    Au sujet des tours Hermitage tous ses recours on tous été rejetés et il a même été condamné pour diffamation… oui, il a fait beaucoup de choses mais franchement il aurait pu s’abstenir.

  8. Franck dit :

    Il a aussi été élu au Conseil général par hasard et depuis il a des visions : il s’attribue le bilan de la majorité UMP. Le Tramway, le square Regnault, les berges de Seine et le pavillon des Indes c’est le travaille de la Droite certainement pas de Monsieur Lasserre

  9. valette dit :

    Comment exigez un bilan de quelqu’un qui n’a pas de mandat exécutif ? Le seul bilan de gestion à analyser pour les municipales est celui de la majorité municipale sortante, non celui de l’opposition qui par définition ne disposait d’aucun pouvoir de décision. Idem au département… dirigé également par l’UMP. Maintenant, si vous voulez juger un bilan de M. Lasserre, élisez le comme maire pour lui permettre d’en constituer un (de bilan) !

    • je suis bien d’accord avec vous, il n’est à l’origine de rien de concret depuis son parachutage dans notre ville, par hasard, il y a 10 ans. Mais dans ce cas pourquoi Monsieur Lasserre édite un tract pour « présenter [son] action à mi-mandat » où il se réjoui des réalisations des majorités UMP, Ville et Département (berges de Seine, Square Regnault…)?

      Continuons à élire l’équipe en place puisqu’ils font l’unanimité!

      Ceci étant, je ne trouve pas normal qu’un Conseiller municipal, Conseiller général et administrateur de Defacto, payé avec nos impôts, n’ai pas à rendre de compte de ce qu’il a fait durant ses mandats sous prétexte qu’il est dans l’opposition.

      On ne peut pas cumuler les mandats, les fonctions et les indemnités, ne rien faire de concret en s’enfermant dans une opposition stérile et en plus vouloir devenir Maire…

    • Irina dit :

      Lasserre est arrivé à Courbevoie par hasard, il y est élu, il n’a pas de bilan et pas de programme et il y en a encore pour nous dire :  » élisez le comme maire pour lui permettre d’en constituer un (de bilan) ! »

      Au bout de 10 ans un homme politique qui a brigué tous les mandats, qui en a gagné deux, qui n’a pas de bilan et pas d’idée, c’est un incompétent !

      Il a été candidat aux cantonales où il a été élu, aux municipales où il a été élu, aux régionales et aux législatives. Il a brigué la fonction de secrétaire fédéral du PS 92 et il n’a même pas été élu par ses paires. Il était le directeur de campagne de François Hollande pour les Hauts-de-Seine.
      C’est un apparatchik cumulard, un professionnel de la politique, condamné pour diffamation, entretenu par nos impôts et on ne devrait pas lui demander de rendre des comptes ?

      Nous ne voulons pas de ce genre de politicien à Courbevoie !

  10. Ping : Jacques Kossowski restera Maire de Courbevoie | Notre Courbevoie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s