Impôts à Courbevoie : sommes nous bien gérés ?

Le gouvernement est aujourd’hui fortement chahuté par de nombreux « mouvements de grogne » dus à sa politique fiscale parfois jugée « confiscatoire » et persiste malgré tout dans cette direction, avec l’aval, je n’ose pas dire l’encouragement, des Députés socialistes, radicaux, écologistes et communistes.

Ainsi, si le montant de notre feuille d’imposition est en augmentation, il devrait en être de même des impôts locaux puisque le gouvernement baisse de 1,5 milliard d’euros sa dotation aux collectivités locales en 2013 et réitèrera en 2014. Ce sont 3 milliards d’euros que les Régions, Départements et communes doivent trouver en 2 ans.

Il y a heureusement quelques petits villages qui résistent grâce à une saine gestion des deniers publics à la facilité de la hausse d’impôts. Ainsi le Département des Hauts-de-Seine qui n’avait pas augmenté les impôts en 2013, ne le fera pas non plus en 2014.

À Courbevoie, vous entendrez un élu socialiste oser dénoncer une augmentation des impôts locaux de « +42% en 12 ans », une dette « multipliée par trois » et d’en appeler à « une meilleure gestion ».
Les chiffres étant publics, il est facile de se faire une idée précise de la gestion financière de notre ville:

  • le taux total de taxe d’habitation, puisque nous sommes en intercommunalité avec Puteaux, est de 13,84%, ce qui fait de nos deux villes les moins taxées du département après Neuilly.
    Dans les villes voisines, dirigées par des élus de Droite comme de Gauche, les taux sont supérieurs : Nanterre qui bénéficie comme nous de la Défense 14,09%, La Garenne-Colombes 17,80%, Levallois ville la plus endettée de France 18,03%, Asnières 21,09%, Bois-Colombes 24,98%.
  • La dette  à Courbevoie représente 790 € par habitant. La dette moyenne par habitant dans le Département est de 1 541 €. Elle est de 1 587 € à Nanterre, de 11 447€ à Levallois, de 2 066 € à Asnières.

Source : le Journal du Net d’après le Ministère de l’économie

Rappelons que les impôts locaux et le recours à l’emprunt permettent notamment de financer les nouveaux équipements publics de la ville (Maison du VAL, cité des loisirs, Pavillons des Indes…). Notre ville reste attractive et dynamique avec un taux d’imposition parmi les plus bas du département et une dette par habitants assez faible, n’est-ce pas là une bonne gestion de l’argent public ?

Cet élu socialiste, qui veut nous effrayer, était candidat aux dernières législatives. S’il avait été élu, il aurait sans nul doute et comme tous les députés godillots de la majorité, voté les yeux fermés les augmentations d’impôts, les nouvelles taxes et les baisses de dotation.
Cet élu socialiste s’est toujours opposé au budget départemental qui ne prévoit pas de hausse d’impôts mais vante la politique que mène la majorité départementale de Droite.
Cet élu socialiste est candidat à la mairie de Courbevoie en 2014…

Faisant Mouton

Cliquer sur l’image pour agrandir : Dessin de Jacques Faizant après l’élection de François Mitterrand en 1981, toujours d’actualité en 2013.

Publicités
Cet article, publié dans Courbevoie, Fait de société, Non classé, Politique, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Impôts à Courbevoie : sommes nous bien gérés ?

  1. jean dit :

    bien que conscient que nous sommes en période electorale je ne pense pas que Lasserre puisse se prétendre à quoi que se soit sur l’état actuel de nos impôts….. kosso ne se positionne pas et n’explique cette hausse ….. la défense aide faire faire que nos impôts soient faible….. mais les entreprises partent à saint denis donc mécaniquement nos impôts montent… la gestion de nos impôts c’est un vrai faux débat par contre les rentrées fiscales c est le plus important et cela montent en ce qui me concernent…..
    merci pour votre réponse

    • Les rentrées fiscales de la Défense sont moindre mais n’est-ce pas dû à la réforme de la taxe professionnelle plus qu’à une éventuelle désertion du quartier d’affaires qui voit naitre de nouvelles tours et dont le taux d’occupation reste relativement stable, il vient même de repasser sous la barre des 10% de surface vacante.

      D’autre part cette augmentation des impôts locaux comme de la dette, vue l’ampleur, peut se justifier par l’augmentation de l’investissement dans les nouveaux équipements publics.

      • Jean dit :

        Merci de votre réponse
        La réforme de la taxe professionnelle une chose que je regrette de la part de Sarko
        Sinon pouvez vous expliciter les investissements publics que la ville a fait ?

      • Je ne pourrais pas être exhaustif mais il y a eu le construction de plusieurs crèches,
        la construction d’un EHPAD à Marceau et celui de la Villa Médicis,
        l’entretient et la rénovation des écoles,
        la rénovation et la création de plusieurs parcs et jardins ( square Jacques Cartier dans le Faubourg de l’Arche et les deux jardins partagés situés dans le square du Château du Loir et dans le parc des Fauvelles)
        Les travaux Rue de Bezons et le Parvis devant l’Église Saint-Pierre et Saint-Paul,
        Plus récemment la construction de la Maison du Val Caron,
        la rénovation du Pavillon des Indes,
        et la construction de la Cité des loisirs…

        D’autres projets sont en cours

  2. Ping : Retour sur la réunion publique de Jacques Kossowski à Courbevoie | Notre Courbevoie

  3. Ping : Quels programmes pour courbevoie ? | Notre Courbevoie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s