Quand la politique épistolaire reste lettre morte

pouce-timbre

Monsieur le Député Maire, Jacques Kossowski,
Monsieur le Conseiller général, Jean-André Lasserre,

Je tiens d’abord à vous remercier pour le nombre de courriers que vous écrivez en mon nom et au nom de tous vos administrés. A l’heure de la dématérialisation des échanges et de l’accélération des procédures, vous êtes de véritables défenseurs de la lettre, plus vraiment manuscrite, et des PTT.

Pour chacun de nos problèmes, vous avez un courrier. Pour une panne d’escalator, vous écrivez une lettre à Defacto ! Les trains ne sont pas à l’heure, vous envoyez une missive à la SNCF ! Je vous remercie aussi de nous tenir informés de vos échanges à travers vos blogs, modernité oblige malgré tout, ou directement dans nos boites aux lettres, à nos frais.

Monsieur Lasserre, depuis deux mois, un escalator qui mène à la Défense est en panne, mais vous n’imaginez pas le réconfort que m’a procuré la lettre reçue il y a quelques semaines maintenant. Vous, administrateur de Defacto, écrivez à la Directrice de Defacto pour lui dire que l’escalator est en panne et lui demandez des explications. Il est important de connaître les causes d’un problème avant de le régler, ainsi j’attends avec impatience votre prochain pli dans lequel vous demanderez, je l’espère, la réparation de cet escalier mécanique.

Monsieur Kossowski, il y a des retards, des pannes et des trains supprimés sur le RER A. Grâce à votre intervention épistolaire, le Directeur des lignes Transilien de Paris Saint-Lazare (pourquoi lui ?) est désormais informé de ces remarques de « certains usagers ». Sa réponse me rassure, il y a bien des retards et des « incidents » sur le RER A, je craignais de m’être fourvoyé. J’attends avec hâte 2020 et la résolution de ces petits désagréments du quotidiens.

Trêve de préambules, je vous écris aujourd’hui pour vous demander de diminuer vos correspondances et d’agir plus. Je me souviens d’une période pas si lointaine où les élus convoquaient dans leur bureau les directeurs auxquels vous écrivez et obtenaient des résultats concrets et rapides. Ce sont peut-être des pratiques d’un autre temps et des élus d’un siècle passé mais je nourris une profonde nostalgie à leur égard.

Je vous prie de croire, Messieurs, à mon profond respect pour votre combat sincère dans la sauvegarde du service public postal et à mes encouragements les plus appuyés dans l’obtention de résultats concrets pour notre qualité de vie.

David Brexel

Publicités
Cet article a été publié dans Courbevoie, David Brexel, La Défense, Militer, Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Quand la politique épistolaire reste lettre morte

  1. valette dit :

    vous cassez la dalle de la defense, la moitié des tours, vous créez du logement et vous reliez le tout par un tram ou éventuellement un autre moyen de transport un peu high tech entre les tours et les gares (très beau souvenir du monorail de Sydney en australie)…et vous n’aurez plus tous ces escalators en panne car prévus pour fonctionner à l’interieur des batiments, non dans le sel ! Heureusement que la cour des comptes est là pour sortir nos « élites » et « élus » de leur langue de bois pour écouter ce que le bon sens des habitants exprime depuis longtemps ! La Defense est derrière la City, Hambourg et bientot Madrid mais pas à cause du nombre et de la hauteur des tours… Il faudra un jour dépasser l’age mental de la cour de récréation d’ecole primaire !

  2. moi ce qui m’intéresserait en priorité, c’est la rampe du SQUARE DES COROLLES qui monte au premier étage de mon immeuble, car elle a été peinte avec du glycerol, peinture hautement glissante, car en temps de pluie ou de neige, elle est impraticable, surtout qu’il y a beaucoup de personnes âgées dans mon immeuble, et que les chûtes sont inéluctables, car moi-même j’ai faillit en avoir une, rien qu’avec la pluie

  3. Yoann dit :

    On va finir par regretter le temps de Pasqua et des Tontons flingueurs …. lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s