Eric Césari prochain Maire de Courbevoie ?

EC-CourbevoieLa rumeur se fait tenace à l’UMP, comme à Courbevoie. Eric Césari pourrait bien succéder à Jacques Kossowski en tant que Maire de Courbevoie. Portrait de l’homme de l’ombre qui voudrait jouer le premier rôle.

Eric Césari est un ancien collaborateur de Charles Pasqua et de Nicolas Sarkozy, il est aujourd’hui Directeur général de l’UMP et Conseiller municipal de Courbevoie depuis 2008.

Jusqu’en 2008, Eric Césari est adjoint au Maire de Rouen chargé de la sécurité, mais il anticipe la défaite de l’équipe sortante et se parachute à Courbevoie. Imposé par Nicolas Sarkozy, nouveau président de la République et Patrick Devedjian, nouveau secrétaire général de l’UMP, il trouve une place sur la liste de Jacques Kossowski, mais pas encore la confiance du Maire. Celui qui ambitionnait un poste d’Adjoint au maire, voire de Conseiller général devra finalement se contenter d’une délégation au Jumelage qu’il abandonnera rapidement.

Il n’aurait d’ailleurs pas emménagé à Courbevoie en 2008, le Canard Enchainé signale qu’il effectuait « chaque jour, ou presque, un aller retour entre Paris et Rouen ».

Aujourd’hui, la situation semble avoir évolué, Jacques Kossowski a été réélu Député avec la participation active d’Eric Césari.  Le conseiller municipal représente le Maire à certains évènements publics.  Il reprend une délégation au « Suivi des grands projets concernant La Défense et les territoires limitrophes » ce qui lui permet de poser la première pierre de la tour Carpe Diem de la Défense mais l’oblige à gérer les difficultés persistantes liées à la Tour Phare et au projet Hermitage, des projets qu’il assume totalement.

C’est avec le psychodrame de l’élection du Président de l’UMP qu’Eric Césari entre dans la lumière. Le très discret directeur général de l’UMP est apparu comme l’un des artisans de la campagne de Jean-François Copé. Installé par Nicolas Sarkozy après son élection, il était « l’œil de Moscou », celui qui informait le président de la République de ce qui se tramait dans les couloirs de l’UMP. Il est aujourd’hui un très proche collaborateur du nouveau Président du parti.

On lui reproche notamment de ne pas avoir gardé la neutralité, que lui imposait sa fonction, dans cette élection. Mais en cas de victoire de François Fillon sa place était effectivement menacée.

Il est aussi associé, par les médias, au licenciement du directeur juridique de l’UMP, qui voulait faire respecter la neutralité du parti et de ses permanents dans l’élection et qui était aussi le secrétaire des fameuses commissions électorales : Cocoe et Conare qui ont validé l’élection de Jean-François Copé.

Au lendemain des législatives, Jacques Kossowski avait annoncé à son équipe qu’il serait candidat à sa succession en 2014. Depuis, le discours a un peu changé, le Maire fera campagne, il sera peut être même tête de liste mais uniquement pour installer son successeur.

Celui qui prétend ne pas être le plus mauvais des conseillers municipaux et que l’on soupçonnait, déjà en 2008, d’être venu prendre la Mairie, pourrait bien s’imposer comme Maire de Courbevoie en 2014.

Publicités
Cet article, publié dans Courbevoie, La Défense, Non classé, Politique, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

70 commentaires pour Eric Césari prochain Maire de Courbevoie ?

  1. MR DOYEN PATRICK dit :

    ou , la la , moi je souhaite que Jacques Kossowski reste Maire de la Ville de Courbevoie , ya pas photo , il à fait beaucoup de belle chose pour la ville , depuis 1995 , il y à un travail remarquable , nous avons une ville qui bouge dans le bon sens , donc pour moi il reste .

    • Chourros92 dit :

      Il faut juste savoir passer le témoin avant qu’il soit trop tard et pas toujours penser qu’à soi, sa carrière, ses ambitions personnelles. Il faut penser au bien collectif 😉

    • Monsieur Doyen, je ne suis pas forcément d’accord avec vous même si je ressens nos mêmes orientations politiques. Habitant de Courbevoie depuis 1990, je trouve que cette ville a perdue de sa classe. On le voit très peu intervenir dans la ville, il organise peu de rassemblement courbevoisien si ce n’est aujourd’hui (Municipales de 2014 oblige). Par contre, il a une certaine prestance qui rassure la population. On a besoin d’une nouvelle dynamique dans cette ville. Courbevoie se doit d’être l’élite du 92 au côté de Levallois-Perret ou Neuilly-sur-Seine. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Je voterai de droite pour les municipales. Mais pas Kossowski, j’espère que certains candidats de droite pourront se démarquer et proposer un nouveau souffle à notre ville.

      • Courbevoie à Droite dit :

        Je suis d’accord, Courbevoie doit se remettre au niveau de Levallois ou Neuilly. C’est avec le renouvellement de l’équipe en place, son rajeunissement et un nouveau leader comme Eric Césari que notre ville récupérera cette place.
        Ne gaspillons de voix avec les habituels dissidents qui apparaissent pour l’élection, nous font perdre 3 ou 4% et disparaissent après.

  2. jean dit :

    Une lutte intestine à la Copé fillon belle exemple pour celui qui se veut Maire…. du changement cela un grand bien pour notre commune…… d’autant que la mairie s’apprête à nous livrer une belle ardoise de 500 millions d’euros

    • Il ne faut pas croire tout ce qui est écrit dans les tracts du PS

      • esthete dit :

        Jean a malheureusement raison, et vous pouvez à ce sujet lire le rapport de la cour des comptes sorti la semaine dernière http://www.ccomptes.fr/content/download/53166/1415947/version/1/file/2_2_3_etablissement_public_amenagement_Defense_Seine_Arche.pdf
        Tout y est : saturation des transports, dette liée à la réfection des souterrains et de la dalle, mauvaise gouvernance et coordination des communes et de l’Epad,… que des problèmes qu’il va falloir régler (avec nos impôts,) et que nous laisse notre bon maire après avoir occupé les premiers postes des décideurs de la Défense.
        Il est étonnant (doux euphémisme) que ce document ne soit pas d’ailleurs repris dans vos informations.. 😉
        Mais chut…,qu’importe, l’opposition de Courbevoie s’en charge déjà.

      • Ce n’est pas ici qu’il faut venir parler de censure…
        Le lien que vous proposez est déjà disponible sur ce site, nous ne vous avons pas attendu et encore une fois les chiffres annoncés par les socialistes de Courbevoie ne sont nul part mentionnés par le document. Rien dans le document n’accuse Jacques Kossowski et rien dans le document dit qu’il faudra augmenter les impôts de courbevoisiens pour régler la dette.
        Par contre Jean-André Lasserre a inscrit dans son programme une augmentation de la participation de Courbevoie, Puteaux et du Conseil général, cela implique inévitablement une double hausse des impôts des Courbevoisiens et des Putéoliens. C’est un choix qu’il devra assumer durant sa campagne. Pourquoi la ville de Paris, la Région Ile-de-France et la ville de Nanterre seraient épargnées ?

  3. Paul dit :

    la seule candidate d’union c’est Marie-Pierre Limoge qui portera les couleurs de l’UDI et de l’UMP aux municipales

  4. gautier dit :

    M.Césari étant un vrai gauliste social à l’expérience politique et les compétences pour devenir le prochain maire de Courbevoie

    • Chourros92 dit :

      Certes mais il est inconnu des Courbevoisiens … alors qu’il siège à la mairie ….
      Il est donc très peu probable qu’il soit élu ….

    • Fief dit :

      un gaulliste social ou un gaulliste immobilier ?

    • CHIEUSE A TEMPS COMPLET dit :

      JAMAIS

    • Frédérique dit :

      On le connaît pas. Desolé pour lui.
      Et sincèrement je ne veux pas qu’on nous impose un successeur nous sommes en démocratie. Il faudrait un peu de sérieux. Je suivrais les prochaines élections municipales avec plus d’intérêt sachant que notre Maire veut laisser sa place en court de mandat. Le résultat risque d’être different j’ai pas d’appartenance à un parti je suis attachée à mes valeurs et je pense que d’autres politiques sont plus connus et appréciés des Courbevoisiens

      • Jeanne dit :

        Je me permets de vous rappeler que « connus et appréciés » ne signifie pas « compétent ». Il faut arrêter de toujours préférer les « connus et appréciés » aux « pas encore connus mais compétent ». De plus, M.Césari est peut-être « inconnu » par vous mais il est reconnu pour son expérience politique et ses compétences par beaucoup des gens qui s´intéressent à la politique français, beaucoup plus que tous les autres éventuels candidats tous confondus!
        Je serait ravie s´il succède M. Kossowski !

  5. Courbevoie dit :

    Un parachutage en 2008, une récompense en 2014… c’est la preuve que le système Pasqua-Sarkozy dans le 92 est toujours vivace. Le clan du 92 règne toujours sur notre Département.
    Voir Kossowski cautionner et participer aussi ouvertement à cela me déçoit, il apprendra que Courbevoie ne lui appartient pas et que ce sont les électeurs qui décident.

  6. JP dit :

    Eric Cesari est un atout pour notre ville. Il connait bien les élus des villes voisines comme Joelle Ceccaldi et Patrick Balkani et veut poursuivre la construction de tours à La Défense que nous avons besoin pour notre économie. Il est proche de notre président JF Copé c’est bien car les électeurs ici à Courbevoie veulent des vrais gends de droite, pas des centristes mous comme Kossowski, Spiri ou Limoge.

    • Chourros92 dit :

      Oui, mais au moins Jean SPIRI en plus de connaitre les dossiers de la ville est un enfant de Courbevoie. (il y a grandi et y est revenu pour y vivre et faire de la politique).

      Ce qui légitimerait sa position de candidat à la candidature à la mairie de Courbevoie.

      C’est un cadre de l’UMP très impliqué pour Courbevoie, qui fourmille d’idées novatrices et intéressantes pour le développement et l’avenir de notre chère ville.

    • MR PATRICK DOYEN dit :

      Et bien , des commentaires superbe à lire , Eric Césari ne sera jamais Maire à Courbevoie , Nostradamus voit Monsieur Kossowski Jacques encore à la Maire pour un bon moment , 57 % des courbevoisiens sont pour lui , il est trés loin d’etre dans les centristes mous comme je peux lire plus haut , meme Monsieur Jean Spiri lui il fait beaucoup en Mairie , la critique est facile , il y à quand meme des belles choses mise en place par Monsier Kossowski , bien sur cela à un coup , ne pas voir que du négatif , il y à un travail remarquable , pour une ville comme Courbevoie en plein développement .

      • Chourros92 dit :

        Il y a beaucoup de choses encore à faire à Courbevoie et malheureusement la majorité actuelle a l’air de se focaliser plus sur la démultiplication d’EHPAD (peut être par peur un jour de n’avoir pas de place pour eux 😉 que sur les réelles attentes des Courbevoisiens.

        Donc comme pour notre cher ex-président il est temps de passer à une nouvelle génération plus dynamique et plus en phase avec la vie actuelle avec bien sûr des jeunes
        politiques maitrisant les dossiers en cours.

  7. Anne dit :

    C’est la première fois que j’entends parler de lui à Courbevoie.
    Je souhaite a ce parachuté le même atterrissage que Ségolène à la Rochelle.
    Courage aux élus qui n’ont pas démérité, qui se battent aux côtés des Courbevoisiens depuis tant d’années dans un engagement désintéressé 😉

    • Yoann dit :

      Je rejoins Anne.
      Eric Cesari ? jamais vu … et pourtant je suis habitant de Courbevoie depuis 5 ans 😉

    • Frédérique dit :

      14 Ans de vie à Courbevoie jamais vu et entendu parlé de Mr Éric Cesari et je me demande pourquoi et surtout comment notre Maire tenterait de le mettre en place sans l’approbation des Courbevoisiens car si j’apprécie ce qu’il a fait pour notre ville, et c’est pour cette raison que je votais pour lui sans m interroger mais à présent si sa candidature est liée a la mise en place de ce Monsieur je ne crois pas qu’il aura mon bulletin car je n adhere pas a un parti politique.

      • Yoann dit :

        Nous sommes tous d’accord ….. nous ne donnerons pas notre voix à un inconnu ….
        Nous souhaitons que des primaires soient initiées pour que toute candidature puisse être présentée et qu’un candidat qui nous apparaitra comme étant le bon candidat pour poursuivre l’action de notre cher maire puisse être désigné par la base.

        Dans le cas contraire, c’est encourager de voir basculer Courbevoie à gauche.

      • Jeanne dit :

        « nous ne donnerons pas notre voix à un inconnu ». Préferez-vous donner votre voix à un connu mais incompétent?

  8. Yoann dit :

    Et pourquoi n’y aurait il pas des primaires à Courbevoie comme ce sera surement le cas dans beaucoup de villes ?

    N’y a t’il d’ailleurs pas un risque avec un cadre national de l’UMP de n’être que faiblement disponible à gérer une ville dans son quotidien non ?

    • J’y suis favorable même si les élections internes ne sont pas la spécialité de notre parti

      • Yoann dit :

        Nous n’avons pas de Copé et de Fillon à Courbevoie donc ce devrait être plus simple …. sauf si Eric Cesari « copéiste » en décide autrement …
        Mais attention à la chute … 😦

  9. jean dit :

    merci pour ce rappel et merci pour cette espace d’expression
    et effectivement je ne crois que ce que je lis je dirais….. effectivement je me suis intéressé au bilan de la cour des comptes de l’épadesa c est édifiant je vous renvois pour celles et ceux que ça intéresse ce lien sur la cour des comptes :
    http://www.ccomptes.fr/content/download/53166/1415947/version/1/file/2_2_3_etablissement_public_amenagement_Defense_Seine_Arche.pdf
    d’autre part je souhaite également que Mr Cérasi natif de Rouen reparte là bas il n’y a pas de place pour les personnes qui n’ambitionne qu’un fauteuil et pas la commune ….
    l’un des seuls mérite de Mr Lasserre c est d être à l ‘écoute des habitants même si il n’est pas de mon bord politique…. et excusé du peu mais Mr et Mme Balkany ( déficits municipal de plus de 700millions d’euros) et la gestion plus que particulière de Mme Ceccaldi de la ville de Puteaux ont contribué à l’image obscure faite par les médias de notre département …..

  10. Alain dit :

    Eric CESARI : connais pas ? jamais vu ni entendu en 27 ans de résidence Courbevoisienne !?

  11. Guille dit :

    couple de cadre trop bien remunere pour vote a gauche, on est epidermique a Coppe et Cecaldi Pasqua, trop de fumée pour qu’il n ‘y ait pas de feu… Reste Jacques Kossowski on veut un maire discret et efficace

  12. Nelly dit :

    Moi, aussi, c’est la première fois que j’entends parler d’Eric Cesari ! Alors, que j’essaye de comprendre, pourtant j’avais entendu depuis 2008, à l’élection municipale, que Jacques Kossowski député-maire sortant de l’UMP, ne devait pas se représenter aux municipales de 2014 et que il désignerait un successeur et j’ai pensé que peut-être qu’il s’agirait de Marie-Pierre Limoge logiquement.
    Mais là il y a Eric Cesari !

    Alors qui est Eric Cesari ou on a la réponse par votre excellent article détaillé.
    Il devient le candidat officiel de l’UMP à Courbevoie pour les municipales ou il sera présenté sur l’affiche par Jacques Kossowski à ses administrés comme ce fut le cas lors des municipales de 1995 ou Charles Deprez présenta l’actuel maire.

    Ce ne n’est pas très démocratique tout ça sans parler avec le scandale d’Hermitage Plaza ! Un politicien parachuté et imposé par Nicolas Sarkozy et Charles Pasqua !
    Je pense que Jean-André Lasserre a toutes ses chances d’être élu ou du moins de faire un bon score ! Lui au moins, il est de Courbevoie et il est proche de ses concitoyens.

    • Chourros92 dit :

      Eric Cesari = La nouvelle machine à perdre ?

    • Chourros92 dit :

      Pourquoi « Marie-Pierre Limoge logiquement » ?

      • Papou dit :

        Elle a déjà perdu le canton et apparemment l’UMP cherche vraiment à perdre la ville donc, à la place du parachutiste inconnu au bataillon, on met « Marie-Pierre Limoge logiquement » 😉

      • CHIEUSE A TEMPS COMPLET dit :

        mon dieu surtout pas elle

    • Yoann dit :

      Marie-Pierre Limoge n’ a pas perdu le canton car elle n’était pas en poste mais elle a en effet pas réussi à le conserver suite au départ de Mme Yolande Deshayes.

      • CHIEUSE A TEMPS COMPLET dit :

        yolande deshayes est toujours en poste en Mairie de Coubeveoie , et Présidente oph Courbevoie Habitat , elle est collée au fauteuil jusqu’a la fin HIIIII

    • CHIEUSE A TEMPS COMPLET dit :

      oui trés proches des courbevoisiens , avec ses mitings dans les rades de courbevoie autour d’un verre de rouge qui tache , les ragots du coin , ou les bruits de couloirs , ou bruits de chiottes , montage de tente dans les rues de courbevoie avec un manque de local , alors qu’il à juste a prendre son local rue adam ledoux beau local PS / PC avec cela s’il recommence , le Maire lui fera mettre une prune de 1.500 euros , et en plus il y a eu un jugement au Tribunal de Grande Instance de Nanterre pour les faits de DIFFAMATION , affaire dossier Hermitage , ce Monsieur est trés loin d’etre ma tasse de thé .

    • Jeanne dit :

      Mr Lasserre est l´exemple type de son parti politique : démago à l´outrance et incompétent ! Non merci, j´ai eu ma dose!

  13. Denis dit :

    Il y a des élus de terrain comme Daniel Courtes ou Jean Spiri que les Courbevoisiens connaissent et que les fonctionnaires de la mairie apprécient, dans la lignée de notre maire actuel. Mais peut-être est-ce trop évident pour une UMP décidée à perdre tous les combats…

    • Yoann dit :

      Daniel Courtes a tout de même 67 ans …. (conseiller municipal depuis 1983 et adjoint au maire depuis 1993)
      Alors que Jean Spiri a 31 ans …. (conseiller municipal depuis 2008)

      Nous serions dans le privé, le choix aurait déja été pris … (choix fait par l’âge au départ à la retraite :-))

      • Michel dit :

        Monsieur Courtès est un excellent conseiller général et un très bon adjoint. Il doit rester dans l’équipe municipale, et lui il sait travailler avec la jeunesse.

    • Yoann dit :

      Il serait d’ailleurs intéressant de lancer un sondage auprès des fonctionnaires et employés de la mairie pour connaitre leur souhait si Jacques Kossowski décidait de ne pas se représenter. 😉

  14. Michel dit :

    je croyais que le dauphin du maire était Michel Chambers

  15. Fief dit :

    il n’état pas dans le livre de Marie-Célie Guillaume ? Avec quel surnom ?

  16. Yoann dit :

    Qui est pour des primaires aux prochaines élections municipales ?

  17. Chieur à temps partiel ;-) dit :

    Vos commentaires me font bien rire, surtout ceux qui disent « on le connait pas, on en veut pas ». Voilà le fond de ma pensée, Courbevoie vote à droite, le prochain maire sera de droite, peu importe son nom.

    • Nous tenions le même raisonnement avant les dernières cantonales. Le résultat nous a montré que nous avions tort.

      • Chieur à temps partiel ;-) dit :

        Effectivement, mais je fais la différence entre la portée de ces 2 élections et les gens que l’on peut rencontrer dans la rue. A Courbevoie, j’ai rencontré plusieurs fois le maire dans la rue (sans me déplacer dans un lieu particulier), les autres candidats d’élection, je ne les ai vu qu’en photo. Beaucoup y sont sensibles. Personnellement, ce sont les idées qui m’intéressent mais je reconnais quand même l’effort.

      • Yoann dit :

        Je rejoins David …. les electeurs n’appartiennent à aucun courant electoral.
        D’ailleurs c’est pour cela que Marseille, Lyon et Paris pourraient basculer d’un camp vers l’autre ….

    • Pas faux. Mais quid des futurs électeurs à droite ?
      – Christian Pérez (Trop FN) et on ne le voit plus dans cette ville…
      – Jacques Kossowski (UMP) le favori.. mais vu, déjà vu, revu, encore revu. Il faut que ça change. Il a cette prestance mais un Chirac pour Courbevoie non merci. Un nouveau souffle doit sortir de cette ville avec tellement de potentiel.
      – Arash Derambarsh (UMP / Droite Sociale) on le voit très présent dans la ville. Je pense qu’il sera le principal adversaire de Lasserre même si ce dernier a le PS derrière lui, ça m’embêterait qu’il passe.
      – Patrick Bolli (Modem) mais on sait jamais, les courbevoisiens sont indécis, il est toujours centriste ?

      • Courbevoie à Droite dit :

        – Christian Pérez ?? Inconnu au bataillon…
        – Arash Derambarsh n’a jamais été UMP, il est vaguement centriste, vaguement libéral mais jamais investi. C’est un opportuniste, déjà 2 fois candidat à Courbevoie et jamais élu. Aura-t-il seulement assez de personnes autours de lui pour faire sa liste, sans tricher cette fois. Il s’affiche en ce moment avec Jacques Fratélia, écarté de la liste UMP… Il veut faire du neuf avec les vieux !!!
        – Patrick Bolli à rejoins la majorité…
        – Le duel sera une nouvelle fois Jean-André Lasserre contre Jacques Kossowski mais cette fois avec Eric Césari, Marie-Pierre Limoge, Daniel Courtès, Jean Spiri, Patrick Gimonet et de nouvelles personnes actives et connues sur la ville.
        C’est le renouvellement à droite, participons et soutenons cette (R)évolution.

      • Marjorie dit :

        Je suis allée aux réunions de Arash Derambarsh et il y a systématiquement plus d’une centaine de personnes. J’habite au Faubourg de l’Arche. Encartée UMP, je ne veux pas de la gauche dans ma ville. Si Monsieur Derambarsh se présente, je voterai pour lui. Il est sérieux et bien entouré. Le maire est vieux (74 ans), et prépare sa succession comme sous la royauté.
        Cordialement.
        Marjorie Descoing

      • Monsieur Derambarsh se présente, il est en train de constituer sa liste (Je ne serai pas surpris que vous y figuriez..), il est juste dommage qu’il se souvienne qu’il est Courbevoisien qu’une fois tous les 6 ans, au moment des élections.
        Son initiative est bonne mais il n’est pas le premier à le faire, Idéagora a fait la même chose de manière constructive (un projet concret à été proposé au Maire) et avec des courbevoisiens et non avec Gérald Dahan, Doc Gynéco ou je ne sais quel autre « people ». est-ce cela pour vous être « bien entouré » ?

        Je connais un candidat à la Présidentielle qui trouvait son adversaire « vieux et usé », ce mépris affiché ne lui à pas porté bonheur. Si le seul reproche que vous avez à faire à Jacques Kossowski est son âge, c’est qu’il aura été un bon Maire.

        Enfin, renseignez vous sur le « royauté »… il n’y avait pas d’élection pour choisir son souverain…

  18. Jean dit :

    Neo-Courbevoisien, je ne connais personne sauf le Maire Mr Kossowsky (de vue).
    Le Monsieur qui représente le parti Socialiste, je ne le connais pas. En revanche, je connais son parti, son idéologie, sa démagogie et les dégâts qu’il font partout où ils passent.
    Alors pour moi c’est réglé : le Maire actuel aura ma voix.

  19. Béconnais dit :

    Courbevoisien à Bécon depuis 5 ans, je trouve la ville plutôt bien au quotidien. Donc plutôt pour le maire en place, indépendamment de son parti. Il y a des gens biens à gauche comme à droite de toute façon.

    Mais je n’aime pas l’idée que l’on puisse donner sa voix aux municipales en pensait à une tête de liste et que finalement c’est une autre qui prend le poste. De suite ou au bout d’un an.

    Jamais croisé ni entendu Césari à Courbevoie donc pas d’ a-priori sur l’homme. La rumeur (fondée? infondée?) veut qu’en 2008 le parti avait essayé de forcé la main au maire sortant pour faire place à la « nouvelle génération » avec ce monsieur (mais à 53 ans peut-on dire qu’il est jeune ? La même question peut-être posée à Jean-André Lasserre, 54 ans). Puis plus tard le fils de l’ancien président de la république a aussi été pressenti (par la presse?) comme candidat en 2014 à Courbevoie.

    La gestion de la ville au niveau des finances ? Je suis bien placé dans mon métier pour savoir que l’on peut faire dire ce que l’on veut aux chiffres : l’endettement à triplé en fin de mandat (la gauche a raison) mais en partant de très bas et donc la ville n’est pas plus endettée que les autres (la droite a donc géré de façon raisonnée ses finances). 50 partout, balle au centre.

    Les projets ? Comme toujours, les choix sont subjectifs. J’habite a Bécon donc privilégie mon quartier et n’ai rien a faire de ce qu’il peut se passer au Faubourg de l’arche. Donc les promesses de campagnes des uns et des autres en terme d’intercommunalité ne servent pas à grand chose pour les Courbevoisiens au quotidien. Les économies via l’intercommunalité sont un miroir aux alouettes. La Défense ? Combien d’habitants y travaillent ? une minorité. Donc il est illusoire de penser que ce pôle tertiaire est l’avenir de la commune. Le développement durable? Après le « greenwashing » de la fin de la décennie passé, le D.D. est devenu un « mot magique » incontournable dans une campagne, tout comme « agenda 21 », « démocratie locale » ou « démocratie participative ». Le « wording » a encore de beaux jours devant lui.

    L’exposition médiatique ? Faut-il être connu avant pour être un bon maire après ? Kossowski est très connu sur la ville, Lasserre est bien connu, Césari pas du tout… en dehors des militants de tout bord qui visitent ce site :-)) Quel est l’intérêt pour la population que le maire soit connu en dehors ? Aucun sauf s’il cumul avec un mandat qui peut aider la ville (ministre, député, sénateur, conseiller général d’importance) comme par exemple obtenir une gare du grand paris, l’implantation d’un grand projet national ou d’un entreprise de poids. Là dessus, droite (le maire est député et Secrétaire de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire) et gauche (Lasserre est conseiller général et du même groupe politique que le gouvernement) ont des avantages.

    Pour la démocratie, il est bon d’avoir une opposition forte qui permet d’éviter les dérives de la majorité en place, de droite comme de gauche. Kossowski a l’air d’être un bon gestionnaire mais l’homme je ne sais pas et son programme reste flou. Lasserre a l’air sympathique mais son programme est trop stéréotypé et n’est pas chiffré. Les deux font pour l’instant un sans faute sur Facebook mais ce n’est pas (encore) là ou se font les élections.

    Le +UMP 2014 : les 3 tracts excellents dans leur forme et sur le fond. Le +PS 2014 : les tentes barnum et le positionnement stratégique des distributeurs de tract au bon endroit au bon moment.

    Pour les autres partis, il n’ont (malheureusement ?) pas assez de visibilité. Mais multiplier les petits partis au niveau d’une ville a-t-il un sens ? Surtout si c’est pour qu’au second tour ils se rassemblent et dealent dans le dos des électeurs citoyens ? Derambarsh est bon en com mais je ne l’ai découvert que lorsqu’il s’était auto proclamé président virtuel de Facebook il y a quelques temps… Plutôt une casserole selon moi 🙂

    J’ai une pensée pour le personnel municipal de la ville qui, s’il y a une bascule municipal, va être mis à rude épreuve par une nouvelle équipe qui connais les dossiers mais qui n’a pas l’expérience des rouages administratifs et qui voudra donner un coup de pied dans la fourmilière en pensant que les agents sont tous encartés. A l’inverse, si le parti en place reste mais que la tète de liste n’est plus la même, il y a aura probablement une valse de départs aussi (un nouveau maire parachuté par son parti va surement vouloir parachuter ses anciens collègues fonctionnaires sans se demander si ceux qui sont déjà là sont bon).

    Le mairie actuel ou un futur maire PS pourra-t-il garantir que les agents clefs pourront rester et ne seront pas harcelés pour les inciter au départ (sauf s’ils sont incompétents bien évidemment) ?

    Le triumvirat COMMUNICATION / FINANCES / RESSOURCES HUMAINES fait souvent les frais des élections or il y a souvent des gens compétents, indépendamment de leur appartenance (revendiquée ou non) à un parti. Pensez-y.

    • Annie dit :

      Donc, on ne change pas une équipe qui gagne…

    • Dy dit :

      Heureusement qu’on ne pense pas tous comme vous. Pourquoi votez vous puisque vous vous foutez pas mal de votre ville du moment ou vous êtes bien dans votre bulle ?
      Une ville, c’est une entité ! Surtout quand on ne se partage QUE 4 hectares ! On n’est pas à Paris !
      Bien évidemment, vous n’êtes pas les premiers touchés, mais vous serez le premier à vous plaindre quand vous perdrez un peu de votre petit confort de coin de ville. Moi je ne m’en fou pas des habitants de Courbevoie, quelques soient leurs quartiers car j’aime de plus en plus cette ville.

      COMMENTAIRE MODÉRÉ, certains passages irrespectueux ont été supprimés : vous pouvez exprimer votre opinion à condition de respecter celle des autres. Vous dites aimer les habitants de Courbevoie quel que soit leur quartier alors restez courtois avec les habitants de Bécon. Merci

  20. Ping : Jacques Kossowski restera Maire de Courbevoie | Notre Courbevoie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s