Comment rendre à Courbevoie son attractivité

Si les chiffres de l’INSEE montrent que Courbevoie reste une ville attractive puisqu’en 2012 le bilan de sa population est positif avec 551 nouveaux habitants, il faut apporter deux nuances. D’abord, sur l’année 2011, le bilan était de près de 2 000 habitants supplémentaires, la progression de la ville est donc ralentie. Ensuite, en 2012, les villes voisines de Neuilly, Levallois, Bois-Colombes et La Garenne Colombes ont été bien plus attractives que Courbevoie.

Bien évidement, il faut tenir compte des problématiques liées au foncier disponible et aux possibilités de construction.

Prenons trois exemples de projet structurant ou innovant qui ont réussi chez nos voisins et dont on devrait s’inspirer à Courbevoie :

ZAC des BruyèresLa ZAC des Bruyères est une zone partagée entre Courbevoie et Bois-Colombes.

En moins de 10 ans l’équipe municipale de Bois Colombes, menée par Yves Révillon, a réussi à transformer une friche industrielle en un quartier mêlant habitations et activités économiques.

C’est un exemple de projet structurant bénéficiant d’une vision globale permettant sa réussite et un aboutissement rapide. Plusieurs centaines de logements ont été construits pour accueillir notamment les salariés d’Aviva, d’IBM et de Colgate -Palmolive qui s’y sont installés. Une quinzaine de commerces de proximité ont ouvert et le quartier bénéficie d’un parc de plus de 2 hectares.

L’image satellite montre le contraste entre le « Quartier des bruyères » de Bois-Colombes et la « ZAC des Bruyères » de Courbevoie (sous le trait rouge). Aujourd’hui, il n’y a pas encore de projet global et structurant pour cette zone porteuse d’un immense potentiel. C’est un enjeu important pour la municipalité qui pourra profiter de l’arrivée du métro du Grand Paris dans la zone pour concevoir un aménagement urbain de qualité qui vienne compléter la ZAC de Bois-Colombes tout en préservant l’identité du quartier.

La rénovation du Courbevoiecentre commercial Charras est en projet depuis des années. A Levallois le projet de centre commercial est déjà abouti. La volonté politique s’est transformée en action politique et a permis l’aboutissement du projet. Je ne milite pas pour la construction d’un « So Ouest » bis à la place de Charras, bien au contraire. Mais notre centre commercial à besoin d’être modernisé surtout dans le contexte de la rénovation du « Cœur de ville ».
Sa position en fait un élément d’attraction vers le centre ville et vers ses commerces. Il suffirait de moderniser l’architecture et d’attirer de nouvelles enseignes pour qu’il redevienne attractif. Des architectes ont fait des propositions et une exposition publique est annoncée pour février. Espérons qu’elle débouche sur un projet concret !

Enfin, si Neuilly n’a pas de foncier disponible, elle a des idées. Le Maire, Jean-Christophe Fromantin, à mis en place une pépinière de start-up en demandant aux entreprise de la ville de mettre à disposition leurs bureaux inoccupés. Cette opération est un succès, plusieurs des entreprises ayant bénéficié de ce dispositifs ont été récompensées. C’est une idée qui parait simple mais qui est une grande innovation.
A Courbevoie, avec les entreprises de la Défense nous aurions les moyens de réaliser la même opération à une échelle supérieure. C’est une idée qui doit être portée par l’équipe municipale qui place le développement économique et l’emploi au cœur de ses préoccupations ! Cela passe aussi par le soutien aux jeunes entreprises innovantes.

Si notre ville reste une très belle ville avec un cadre de vie très agréable, il est nécessaire de maintenir cette qualité de vie avec de vrais projets structurants, une véritable vision prospective et l’audace de l’innovation.
L’année 2012 a vu l’aboutissement du T2 et le démarrage de grands chantiers : les berges de Seine, l’espace festif, et le début du réaménagement de la gare de Bécon, il est nécessaire de poursuivre et d’accentuer ce mouvement.

Publicités
Cet article, publié dans Courbevoie, Haut de Seine, La Défense, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour Comment rendre à Courbevoie son attractivité

  1. je reposte le commentaire de Yoann sur l’article précédent :

    Trois éléments qui redonneraient un peu plus d’attractivité à Courbevoie :

    – le prolongement du métro (Ligne 3) jusqu’à la défense avec trois dessertes : Bécon & Courbevoie (charras ???) et La défense.
    => ce point permettrait de faciliter le transport des Courbevoisiens travaillant à Levallois ou proche Levallois et désengorgerait un peu les transports de Paris vers La Défense

    – l’aménagement de lieux de convivialité extérieur :
    => l’aménagement des berges à venir est un réél plus mais d’autres aménagements (par exemple sur l’avenue Gambetta tels que de petites terrasses de café comme c’est le cas dans le parc de Bécon seraient la bienvenue 🙂 ainsi qu’un réaménagement de l’ancien théâtre dans le parc de Bécon (pour des représentations régulières) ou dans le bas de Courbevoie (vers le parc Diderot où de la place existe mais ne semble pas être exploité)),

    – la mise en valeur du cœur de ville avec des commerces choisis et une végétalisation de ces principaux axes (la ville manque cruellement d’arbres sur les trottoirs comme nous pouvons en trouver sur Neuilly par exemple). Une image plus verte au milieu du béton serait sans doute pour les quartiers Courbevoie Hotel de ville/Gare/Marceau un plus également.

  2. Jaubert Isabelle dit :

    Bonjour,
    à titre personnel, je vous félicite pour cet article;
    Courbevoie est une ville à fort potentiel qui mériterait plus de modernisme. Le tramway et les berges sont des projets du Conseil Général, pas vraiment de la commune; pour la gare de Bécon, le pouvoir de décision semble être à la SNCFqui fait travailler ses propres cabinets d’architectes ; Courbevoie peut-il influencer sans rien débourser ?
    Puissiez-vous un jour faire aboutir les projets que vous nous exposez!

  3. Cédric dit :

    C’est une bonne idée !! Mais qui aura la force de mettre cela en place ?

  4. Yoann dit :

    Nous sommes tous d’accord sur le fait que le prolongement de la ligne 3 serait un plus pour notre commune.

    Voir l’article de Jean Spiri sur le sujet : http://jeanspiri.typepad.fr/blog/2011/07/et-la-ligne-3-.html

    Voir l’article d’Arnaud de Courson : http://www.courson2011.fr/prolongement-de-la-ligne-3-de-metro-de-levallois-a-becon/

  5. Yoann dit :

    Pour une image plus verte au milieu du béton prenons exemple sur nos voisins de Neuilly : une action simple que la mairie de Courbevoie pourrait entreprendre 😉

    http://www.ville-neuillysurseine.fr/vegetalisation-des-trottoirs

    L’esthétisme d’une ville a également son importance pour rendre une ville attractive 🙂

  6. Yoann dit :

    Est ce que le risque de minéralisation en est une ?

  7. Soutenir les Jeunes Entreprises Innovantes est l’une des missions de la Jeune Chambre Economique dans le cadre de son Concours Européen de l’Entreprise Innovante. L’Edition 2013 sera annoncée prochainement. Si vous êtes intéressés, vous pouvez d’ores et déjà prendre contact avec nous.

    Rendre attractif son territoire n’est pas seulement la responsabilité de la municipalité, c’est aussi la responsabilité de chacun d’entre nous. Proposez vos idées et Contribuez a la mise place d’ actions locales et concrètes, vous deviendrez un Citoyen Actif.
    La JCE est le premier réseau mondial de Jeunes Citoyens Entreprenants est s’engage sur les domaines suivants : Développer l’économie, Agir pour l’emploi, Préserver l’environnement, Aménager notre territoire ou Développer l’esprit d’entreprise. Les membres sont âgés de moins de 40 ans et issus de toutes les catégories socio-professionnelles.

    Dans le cadre du développement de la JCE Seine-Défense, nous recherchons de nouvelles idées et de nouveaux membres prêt a s’investir sur les villes de Courbevoie et Puteaux. Mutualiser les ressources pour travailler ensemble et rendre a Courbevoie son attractivité.
    Rendez-vous sur notre site : http://www.jceseinedefense.org

  8. Yoann dit :

    Est ce que JCE Seine-Défense recense auprès des entreprises de la Défense si des locaux / espaces / bureaux « inoccupés » seraient disponibles pour « un prêt temporaire » à de jeunes start up du 92 ?

  9. La majorité municipale dit :

    Chaque année, notre ville se transforme.

    Elle se transforme avec de grands projets. Rénovation d’écoles (opération LH Allié par exemple), construction d’équipements publics (espace festif de la Cité des loisirs, VAL Caron), valorisation du patrimoine (pavillon des Indes), notre ville se modernise en permanence pour apporter une meilleure qualité de vie, plus de services, des transports mieux adaptés, aux Courbevoisiens. Elle intervient également activement au côtés d’autres acteurs, comme le conseil général, pour que les grands projets prennent en compte les attentes des habitants : aménagement des berges de Seine, en cours de travaux, tramway T2, desormais achevé, autant d’exemple de la bonne coopération entre la ville et d’autres collectivités pour vous offrir les meilleures réalisations. La municipalité a également été très active dans les discussions du Grand Paris, pour que notre ville soit bien desservie par ces nouveaux modes de transports, mais aussi pour que ces nouvelles gares s’accompagnent de vrais projets urbains.

    Elle se transforme pour devenir plus conviviale. Les réhabilitations de l’avenue de la Liberté à Bécon, et du début de la rue de Bezons, deux des artères les plus commerçantes de notre ville, ont renforcé la convivialité de nos quartiers. Ces opérations sont amenés à se poursuivre. La rénovation du marché Charras, dans le cadre de l’opération Coeur de ville, apportera également un plus au commerce de notre ville. Nous travaillons par ailleurs à un meilleur accompagnement des commerçants pour préserver la diversité de notre offre commerciale.

    Elle se transforme pour devenir plus durable. Notre ville est reconnue pour sa politique de développement durable, avec un Agenda 21 salué au niveau national, elle est également connue pour ses efforts d’amélioration du cadre de vie, avec le label « ville fleurie quatre fleurs » décerné depuis plusieurs années. Courbevoie a un bâti très minéral certes, mais la proportion d’espaces verts n’a cessé de progresser. L’aménagement du carré Saint-Lô, le square de l’Etendard, le doublement du square Nokovitch, la création d’un nouveau square à l’angle de la rue du Cayla, mais aussi la végétalisation de certaines rues (Cayla, Liberté, Bezons) sont des témoignages de la progression des espaces verts dans notre ville.

    Elle se transforme pour devenir plus dynamique. Cette année encore, la population de Courbevoie progresse, alors même que le foncier disponible est très faible, avec des opérations mêlant harmonieusement logement privé et logement social, notamment intermédiaire. Ce dynamisme se traduit également par la transformation d’immeubles de bureaux obsolètes en logements. Par ailleurs, Courbevoie continue à attirer de nombreuses entreprises et à développer l’emploi, et pas seulement à La Défense. Forum de l’emploi, réunion d’entrepreneurs, mission locale de l’emploi : la municipalité est particulièrement active pour soutenir l’emploi et de le développement économique de notre ville.

    Elle se transforme année après année. Bien évidemment, nous aimerions tous que notre ville puisse changer encore plus vite – sauf ceux qui se plaignent de la multiplication des travaux… Dans un contexte d’incertitude des recettes pour notre collectivité, la saine gestion municipale permet justement de poursuivre les grands projets et ceux du quotidien, quand tant de villes connaissent des difficultés. Les perspectives sont nombreuses : le mois prochain seront justement présentées les premières pistes d’embellissement du Coeur de ville, avec des propositions concrètes pour les deux ans qui viennent et des projets de plus long terme ; la ville a développé une réflexion urbaine sur les quartiers limitrophes de La Défense pour améliorer l’espace public : quant à Bécon, la rénovation de la gare et l’arrivée du métro automatique vont donner lieu à un projet d’ensemble, respectueux de l’identité de ce quartier, et qui comprendra l’aménagement progressif de la zone voisine de celle des Bruyères. Ces grands projets ne se décrètent pas, mais se préparent dans la concertation. Mois après mois, nous construisons un projet partagé pour le Coeur de ville, Bécon, le Faubourg, Gambetta, Marceau. Un projet pour notre ville, dont les habitants voient les réalisations concrètes année après année.

    La majorité municipale

    • Yoann dit :

      L’unique question que l’on pourrait se poser est : « pourquoi aussi peu de communication par la Mairie vers les Courbevoisiens sur un projet aussi important que la mise en valeur du Coeur de ville ? »

      Certes, il semble qu’il va y a avoir une exposition publique suivie d’une concertation avec les habitants, mais concrêtement qui en est au courant aujourd’hui ?

      Lorsque l’on voit le tapage que So Ouest a fait même au delà des murs de Levallois on pourrait se demander pourquoi Courbevoie ne communique pas plus sur un projet aussi structurant que celui du renouveau de son coeur de Ville.

    • Chourros92 dit :

      Bonjour,
      Concernant la réhabilitation « du début de la rue de Bezons » qui d’ailleurs n’en est pas puisque la rue de Bezons va de la gare de Courbevoie jusqu’à place victor Hugo, pourquoi s’être cantonné à faire ce petit morceau uniquement ?
      Certes, cela a pu valoriser la Pharmacie de M. ACCART, maire adjoint en charge de l’espace public et de l’environnement, mais concrêtement dans quelle logique se sont imbriqués ces travaux ?
      N’y aurait-il pas eu intérêt à les poursuivre ou du moins à planifier leur poursuite ?
      Ou est la logique de la Mairie ?

      Il est peut être temps d’inscrire tout cela dans un véritable schéma directeur et à lotir les différents points de réalisation permettant de donner de la cohérence et un vrai dessein pour le « coeur de Ville » de Courbevoie.

      Qu’en pensez-vous ?

    • Merci pour cette contribution.
      Je regrette simplement que ce bilan, que je ne conteste pas, sonne comme un plaidoyer pour ne pas en faire d’avantage ou comme une excuse pour le manque d’ambition.

  10. Yoann dit :

    Exposition Hall de l’hôtel de Ville « Embellissement du cœur de ville de Courbevoie » :

    http://jeanspiri.typepad.fr/blog/2013/01/exposition-coeur-de-ville-du-4-f%C3%A9vrier-au-15-mars-2013.html

  11. Yoann dit :

    La ville d’Amiens, un exemple à suivre ?

    http://www.richezassocies.com/fr/pages/AP3_details_2.htm

  12. Cédric dit :

    on parle de tout sauf de l’essentiel, que fait Courbevoie pour ne pas laisser partir ses jeunes !!

    • Yoann dit :

      @Cédric : C’est hors sujet. On parle de la rénovation du cœur de ville de Courbevoie. Donc, de quelque chose pour l’ensemble des Courbevoisiens quelque-soit l’âge.

      Sinon pour ma part, je trouve que Courbevoie avec la défense propose le plus grand vivier d’emploi du département et offre un panel d’activités sportives très appréciable pour tout jeune Courbevoisiens.

      • cedric dit :

        Désolé, ce n’est pas parce que tu considères que le sujet est « hors sujet » que c’est forcément le cas !!! D’ailleurs ce n’ai pas vraie, je peux citer une centaine de personnes qui ont du quitter Courbevoie pour faute de travail et de logement !!
        On parle d’attractivité de la ville, c’est une bonne chose….mais si c’est pour transformer Courbevoie en une ville dortoir non merci !!

    • Yoann dit :

      Si comme tu le précises une centaine de personnes « ont du quitter Courbevoie pour faute de travail et de logement !! » c’est vraiment dommage mais ce n’est rien à côté de ce qui se passe chez nos voisins à Asnières :
      Asnières a vendu plus de 600 logements sociaux à la ville de Paris …
      http://cyrilledechenoix.fr/2013/01/27/la-mairie-socialiste-dasnieres-se-debarrase-de-ses-logements-sociaux-au-profit-de-la-mairie-de-paris/

      Et la bizarrement personne ne dit rien ….

  13. Yoann dit :

    Exemple d’une ville d’ile de France qui s’est doté d’un plan d’aménagement de son coeur de ville :
    http://www.blancmesnil.fr/chantiers_coeur_de_ville_1.pdf

  14. Yoann dit :

    …. et ci-dessous un avancement en image des réalisations :
    http://www.blancmesnil.fr/Diapo_ZAC_Coeur_de_Ville_2011_1.pdf

  15. Ping : Quand Notre Courbevoie inspire les candidats | Notre Courbevoie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s