Une histoire de « don de soi » à Courbevoie

A la veille des fêtes de fin d’années je voulais vous faire partager cette belle histoire, lue dans Le Parisien.

Fabrice souffre de la maladie de Berger, une pathologie auto-immune qui attaque ses reins.
A 22 ans, il doit être dialysé trois fois par semaine jusqu’au jour où il apprend qu’il va bénéficier d’une greffe, d’une personne morte dans un accident.
Mais au bout de dix-huit ans, ce nouveau rein arrive en fin de vie, ce  qui est souvent le cas pour les organes donnés post-mortem. C’est le retour en dialyse et la quête d’un nouveau rein.

Ses parents se proposent de faire don de leur organe mais personne n’est totalement compatible avec Fabrice. Jusqu’en 2011, la loi bioéthique limitait les greffes à partir d’un donneur vivant au cercle familial (Grands-parents, parents, oncles, tantes, conjoint, frères, sœurs et cousins) En 2011, la loi est modifiée et inclue toute personne faisant la preuve d’un lien affectif étroit et stable depuis au moins 2 ans avec le receveur.

Christian partage la vie de Fabrice depuis sept ans. Il lui propose de vérifier leur compatibilité. Christian, bien que n’étant pas de sa famille, est complètement compatible.
Après de nombreux examens et les formalités administratives, le jour de l’opération arrive, le 13 novembre, à l’hôpital Necker à Paris. Depuis, les deux vont très bien.

En soixante ans de greffes du rein, Fabrice et Christian sont le premier couple homosexuel à entrer dans le protocole de don de vivant à vivant.

Souhaitons à ce couple de Courbevoisiens une belle et longue vie ensemble.

Retrouver l’article sur le parisien.fr : Par amour, il lui donne son rein

Publicités
Cet article, publié dans Courbevoie, Evénement, Fait de société, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s