Que se passe-t-il à l’office HLM de Courbevoie ?

oph_courbevoieLe logement social à Courbevoie se porte bien et atteint 21,32% des logements de la ville. Plusieurs réalisations récentes ont été saluées pour leur qualité architecturale. Cependant le rapport de la mission interministérielle d’inspection du logement social pointe plusieurs dysfonctionnements de « Courbevoie habitat », l’office public de l’habitat de notre ville.

Si la ville respecte le taux des 20% de la loi SRU, depuis le début des années 90, « Courbevoie habitat » n’a pas contribué à l’accroissement du parc social. Les 481 logements sociaux construits entre 2007 et 2011 sur Courbevoie ne sont pas, en majorité, des opérations de l’office.

De plus, lorsque l’on voit l’état extérieur de certains immeubles et l’état intérieur de certains appartements, il y a urgence à rénover le parc. Si 355 logement on été rénovés entre 2007 et 2011, les délais sont parfois très longs. Ainsi, rue de Normandie, les travaux ont duré 8 mois de plus que prévu. Mais beaucoup d’habitants saluent la qualité des rénovations et l’amélioration des performances énergétiques.

Le rapport pointe aussi la gouvernance de « Courbevoie habitat » et l’instabilité de la direction (4 directeurs généraux se sont succédé en 5 ans), une rotation inhabituelle du personnel encadrant (9 cadres sont partis et plusieurs sont en arrêt maladie) et des procédures contentieuses engagées contre l’office par des salariés.

Ceci explique certainement les anomalies et les irrégularités relevées dans le rapport : anomalies comptables, problèmes dans le traitement des demandes, questions quant à la répartition du patrimoine (contingents État, ville), anomalies dans les contrats de location, difficultés de fonctionnement et doutes sur la bonne foi de l’office durant le contrôle de la mission.

La situation financière de l’office est bonne et son patrimoine est considéré comme bien entretenu. Puisque ces bases sont solides et que le problème se limite à la gouvernance de l’office voire à des problèmes de personne, il est temps d’y remettre de l’ordre et cela doit être le fait d’une volonté politique. Yolande Deshayes, Présidente de l’Office et première adjointe au Maire, et Jacques Kossowski ont ainsi souhaité reprendre la main pour que l’Office fonctionne mieux, que les programmes de construction prévus soient menés à bien et que le programme de rénovation s’accélère, pour le bien être des locataires.

C’est désormais sur leurs épaules que repose l’amélioration de la gestion de l’Office.

Publicités
Cet article, publié dans Courbevoie, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Que se passe-t-il à l’office HLM de Courbevoie ?

  1. Nelly dit :

    Je suis d’accord dans l’ensemble. Je connais un immeuble social qui n’est pas géré par Courbevoie Habitat et qui se situe rue Jean-Pierre Timbaud : construit début des années 2000 dont avant que l’OPHLM devint Courbevoie Habitat. Cet immeuble est au 1% patronal et quand on le regarde il fait résidence.

    Concernant la rénovation complète des anciens HLM, j’en connais plusieurs :
    Paix près de la place de Belgique (1995), Massenet (2001), Normandie (2003 ?), Gaultier (2004), Kruger (2004-2005 ?), au bout de la rue Victor Hugo (2010), Le Capricorne (2010-2011) etc.! Vous en connaissez certainement plus que moi qui ont été rénovés.

    Mais question auquel je me pose, est pourquoi l’HLM « Les Verseaux » n’ont aucune rénovation ? Cet immeuble date pourtant de 1970, et il n’est pas en bon état.
    Mis à part : la façade refaite en 1995, les fenêtres et stores posés en 2008, l’ascenseur refait en 2010 mais pas les portes qui sont pourtant abimées et les peintures refaites dans les parkings privés de l’immeuble en fin 2010 (en même temps que les peintures des parkings publics du centre commercial Charras) et c’est tout !
    D’ailleurs, c’est un employé de l’OPH habitant l’immeuble qui ne voyant rien venir, s’est mis tout seul à refaire les peintures avec des fonds de pots : des sous-sols, des escaliers côté A et B !
    Concernant la pose des fenêtres et stores, j’ai appris que en 2008 que c’est un locataire excédé et voyant les fenêtres en bois se dégradant totalement d’avoir fait une pétition pour que celles-ci soient remplacées !
    Tout est à refaire dans cet immeuble : les peintures des cages d’escaliers, les peintures dans les sous-sols, la tuyauterie, les sanitaires (et aussi peinture qui s’écaille avec des trous), des éléments de cuisine qui sont abimés (évier, meuble sous évier, table de travail) tandis que les compteurs électriques et les portes d’entrée d’appartements (les locataires pensaient que ça serait fait en 2011 : rien !

    Quand au Capricorne, les locataires ont attendus vraiment longtemps que enfin la rénovation se fasse ! C’est incroyable de constaté que les petites mosaïques des façades tombaient que des palissades de bois en horizontal étaient posés pendant des années ! Les locataires excédés ont fait des pétitions pour que ça se fasse.
    La rénovation a été que le strict minimum : façade, pose de fenêtres et stores et les ascenseurs en 2010-2011 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s