Les enseignements du premier tour des législatives dans la 3ème circonscription

Les électeurs de la 3ème circonscription ont placé largement en tête de leurs suffrages le Député sortant, Jacques Kossowski avec près de 47% des voix. Le Maire de Courbevoie frôle même les 49% dans sa ville (Voir les résultats).
Pourtant après la victoire de François Hollande et la conquête du  canton sud par le PS, le contexte était très défavorable à la Droite.
Ce score témoigne donc, non seulement de l’ancrage à Droite et au Centre de notre circonscription, mais aussi du rapport personnel qu’entretient le Député avec ses concitoyens.

La victoire au premier tour lui échappe à cause de la présence de deux candidats dissidents (anciens adjoints au Maire) qui totalisent, à eux deux, 5 % des suffrages. Cependant, Jacques Kossowski avec ces 46,8 % des suffrages réalise le meilleur score au premier tour de tous les candidats des Hauts-de-Seine.

Le candidat socialiste Jean-André Lasserre arrive loin derrière, avec 32,5 % des suffrages.
C’est un échec pour le directeur de campagne de François Hollande dans les Hauts-de-Seine et le conseiller général.
Échec et déception qu’il ne cachait pas lors de l’annonce des résultats hier mais, afin de ne pas démoraliser ses partisans, il tente aujourd’hui d’expliquer que la victoire est à portée de main au second tour… La Gauche dans son ensemble ne totalisant pas 40% des suffrages, l’arithmétique du candidat socialiste semble assez approximative.

Pourtant, le message adressé par les électeurs de la 3e circonscription est limpide : M. Lasserre n’est pas une alternative et son incapacité à faire des propositions constructives pour notre ville est sanctionnée.

Au second tour, il conviendra d’amplifier le message, et de montrer que notre circonscription préfère un élu qui propose et agit à un élu qui s’oppose et détruit. 

Publicités
Cet article, publié dans Courbevoie, David Brexel, Haut de Seine, Politique, Tribune, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Les enseignements du premier tour des législatives dans la 3ème circonscription

  1. Nelly dit :

    Courbevoie est une ville de droite depuis 1959 avec l’élection de Charles Desprez. Avant Courbevoie était une ville socialiste qui de plus, c’était une ville ouvrière ou il y avait beaucoup d’usines, d’industries et par une certaine architecture qui est reconnaissable par des immeubles en briques notamment bd de Verdin. Charles Desprez ou son but dès le début a été de transformer Courbevoie et d’en faire une ville de classe moyenne/petite bourgeoisie ou il voulait en faire un petit Neuilly. Il y a réussi, même si il y a eu quelques ratages notamment le complexe Charras avec surtout l’immeuble Les Gemeaux qui est il faut le dire plutôt laid, qui ressemble à une immense barre grise et quelques petits immeubles qui auraient pu être restaurés que d’être démolis et des maisons charmantes aussi sans parler de la démolition du château de Bécon ou il voulait construire un supermarché. Depuis, les Courbevoisiens votent à droite ou Charles Desprez y est resté maire jusqu’en 1995 et il avait désigné Jacques Kossowski comme successeur. Jacques Kossowski a continué l’action de Charles Desprez. Les gens sont dans l’ensemble satisfaits mais une petite attention toute de même qui noirci : la rénovation du centre commercial Charras qui est très longue ou le maire ne révèle rien car il a confié tout ceci à un opérateur privé qui est Corio sans parler des rumeurs qui viennent dessus puis l’affaire des tours Hermitage Plaza avec l’exclusion des habitants des Damiers. Je pense sans cela que Jacques Kossowski serait réélu au premier tour.

  2. La réalité ce n’est pas une simple dissidence d’anciens adjoints mais c’est qu’une alternative du centre et de la droite avec Mme Villedey a fait 4.4% et prive d’une victoire au premier tour Monsieur Kossowski. Pour preuve de cela les meilleurs scores de la candidate ont été réalisée à Bois-Colombes et La Garenne-Colombes et pas à Courbevoie. Les seuls centristes à soutenir le député sortant sont ceux de l’UMP. Cependant pour le deuxième tour nous avons un positionnement et des alliances claires et nous soutenons sans enthousiasme (litote) le candidat sortant en espérant que ce deuxième tour ouvre les yeux à l’UMP des Hauts de Seine.

    • Florence Villedey réunissait 6,2% des voix aux cantonales en 2011, elle ne fait plus que 3,84% à Courbevoie en 2012 elle perd ainsi plus d’un tiers de son électorat en une année et je pense qu’il y a un enseignement à en tirer : Madame Villedey n’est présente que lors des élections, elle ne construit rien et perd les électeurs qu’elle a abandonnés. Elle n’est donc pas une alternatives mais une dissidente récurrente.
      En effet elle prive d’une victoire au premier tour, sa famille politique. Faut-il vraiment en tirer une gloire ?

      Pour vous répondre, il est vrai que les meilleurs scores de Madame Villedey sont faits à La Garenne et Bois-Colombes, là où elle est peu connue…
      Les centristes qui soutiennent Jacques Kossowski sont ceux du Nouveau-Centre et du Parti Radical. Le seul centriste à avoir soutenu Madame Villedey est Patrick Bolli (après avoir soutenu le PS).
      Je suis heureux d’apprendre que vous et Madame Villedey soutenez Jacques Kossowski au second tour.

  3. Courbevoie Libre dit :

    M. Brexel, votre article « les enseignements du premier tour des législatives dans la 3ème circonscription  » est un ramassis de mensonge, comme d’habitude :
    Dès le paragraphe même; si le découpage avait été le même que celui de 2007 avec la partie basse du canton sud de Courbevoie, Jacques Kossowski serait à près de 46% sur la ville; en effet cette partie découpée à été très favorable à la gauche, et c’est même ce qui permet à la candidate PS de se maintenir au second tour face à Fromantin, ce qui est une première inédite et historique.

    Par le Score global de 46% en 2012, là où il faisait 58,46% et une élection au premier tour en 2007, cela montre une véritable reculade du député sortant.

    Ensuite vous indiquez qu’avec 32,5% cela serait un véritable échec pour Jean André Lasserre.
    Mais souvenez vous et n’ayez pas la mémoire trop sélective qu’en 2007 le candidat PS faisait 17% soit deux fois moins! Le résultat d’hier est donc le signe flagrant d’un ancrage de la gauche à Courbevoie comme du nauffrage de la droite.
    Avec les partis ressemblé de l’opposition municipale, ils totalisent effectivement 40%

    M. Brexel, vous signez là encore un article approximatif et vous n’apprenez rien décidément; le candidat que vous soutenez à Neuilly sur Seine, Fromantin, a été placé en ballotage dans une triangulaire et c’est du jamais vu; celui que vous soutenez à Courbevoie également.
    Taisez-vous donc et préparez à recevoir une nouvelle leçon que vous allez prendre le 17 juin.

    • Cher Courbevoie Libre,
      Je passe sur l’agressivité de votre commentaire que je met sur le compte de la frustration du résultat du premier tour.

      D’abord il n’y a aucun mensonge dans cet article, je ne fait qu’analyser des chiffres.
      Par contre votre analyse n’est pas honnête car elle se base sur une situation imaginaire. La circonscription a été redécoupée pour des question démographique et en aucun cas politique. C’est une situation de fait.

      Personne ne nie que le score de Jacques Kossowski ait baissé mais la situation est différente : en 2007 Nicolas Sarkozy venait d’être élu, Jean-André Lasserre n’était pas Conseiller général et il n’y avait pas de dissidences. C’est un contexte qui a son importance et votre analyse n’en tient pas compte.
      En 2012, François Hollande est président, Jean-André à remporté les dernière élection, il y a 4 candidat de droite et pourtant le PS et ses alliés ne sont pas en capacité de remporter l’élection. Cela aussi vous préférez l’oublier. C’est un échec!

      A 52% pour la droite au premier tour, je ne parle pas de naufrage… et je ne parle pas non plus d’un ancrage à gauche de la ville

      Il est aussi indéniable que le score de Marie Brannens (PS) à Courbevoie est très bon… bien meilleur que celui de Jean-André Lasserre. Il y a peut-être des questions à se poser sur votre candidat. Remettons les choses à leurs places, Jean-Christophe Fromantin réunie près de 40% des suffrages sur la circonscription, le second candidat qualifié, lui aussi de Droite, obtient presque 22% et la candidate du PS n’obtient que 21%.

      J’ai l’intime conviction que les candidats que je soutiens seront élus et que je n’aurais pas de leçons à recevoir de votre part le 17 juin.

      Dernière chose, ce n’est pas avec ce commentaire courageusement anonyme que vous obtiendrez mon silence.

      A bientôt

  4. Les cantonales étaient je crois dans le canton sud non concerné par la législative et sur La Garenne-Colombes ainsi que sur Bois-colombes elle était soutenue par tous les centristes ce qui explique son score spécialement chez moi à La Garenne-Colombes mais le deputé sortant a bien mobilisé dans sa ville il faut le reconnaître. Les investitures c’est une chose la réalité une autre. Le but n’était pas simplement de créer un second tour toujours dangereux (encore que pas dans ce cas) mais comme on le voit dans l’ensemble des hauts de Seine d’envoyer un message alternatif aux électeurs et aussi aux partis de la droite et du centre. Pour le reste on ne se trompe pas d’adversaire au second tour.

    • Les résultats de ces deux élections sont tout de même comparables. Il s’agit d’un pourcentage de la population, la taille de l’échantillon à changé, c’est tout.
      Envoyer un message alternatif est une bonne chose. Le faire deux mois par ans pendant les élections n’a rien de constructif.
      La Majorité municipale est plurielle et ne se sclérose pas dans une politique monotone et monochrome. C’est une des raisons de son succès et de sa longévité. C’est aussi la raison des faibles scores des candidatures alternatives de Droite, elles ne répondent pas à un besoin.

  5. Fernand Naudin dit :

    Vos échanges sont assez intéressant et illustre bien le dédain que vous , politiques de profession (même si pour l’instant vous ne faites que rêver d’en vivre) , portez au Peuple qui doit voter pour une étiquette.
    Car toutes votre analyse est sur Courbevoie, mais Courbevoie ne représente que un peu plus de la moitié des votants. Vous oubliez les électeurs de LA Garenne et de Bois Colombes qui ont l’impression d’avoir voté pour départager la guerre des politiques de Courbevoie … D’ailleurs, ils n’on vu personne en campagne (à part Mme Villedey qui a été quelques heures un dimanche au marché des Vallées), peu de tracts sur les marchés, peu d’informations sur les réunions publiques, pas de réunion d’appartement … Des élus invisibles, un député qui ne doit pas savoir ou se trouve La Garenne et Bois colombes …
    Alors vous pouvez continuer votre analyse de spécialistes, de savoir si untel a gagné 10%, une telle à perdue 1,4% et si le troisième à perdu 8% …. En fait, le Peuple s’en fout.
    LE peuple a envie qu’on lui donne une direction, une envie, du rêve … et qu’on leur parle . Aujourd’hui, vous faites de la politique politicienne qui n’intéresse personne.

    Mr Fromantin s’est fait brillamment élire à Neuilly sans étiquette et a des difficultés à rassembler au dehors de Neuilly parce que l’UMP l’a récupéré ou a réussi à faire croire qu’il était récupérable.
    Sans un soutien des écuries politiques et si le Peuple avait continué de croire à son indépendance, il n’y aurait pas eu de 2nd tour dans la 6eme.

    Dans la 3eme, c’est assez simple. Le choix est limité entre un baron local vieillissant et invisible, un apparatchik PS , un ancien adjoint sans âge qui revendique sa jeunesse, une mère de famille sans programme et au site internet non référencé, et un ensemble de candidats « rigolos » permettant à leur parti d’avoir le nombre de candidats pour toucher les subventions ….

    Ne vous étonnez pas que le Peuple n’aille pas voter et suive tout cela avec dédain

    • Monsieur Naudin,

      Permettez moi d’abord de préciser que je ne suis pas un « politique de profession » ni en devenir, ni en rêve.
      Je trouve ensuite assez étrange de me reprocher d’avoir du dédain pour « le peuple » alors qu’avec mon blog je m’intéresse aux Courbevoisiens, je leur donne des informations et je leur donne un moyen d’expression.
      Enfin, il est vrai que je ne parle que de Courbevoie mais ce blog à pour objet « Courbevoie » d’où son nom : « Notre Courbevoie ».

      Pour le reste je partage assez votre analyse. J’ai dénoncé dans ce blog la pauvreté des programmes et le fait qu’aucun candidat ne s’intéresse aux problèmes de transports, de logement ou de chômage par exemple: Élections législatives 2012 à Courbevoie.

      Le renouvellement de la politique et de la classe politique est indispensable, c’est tout à fait le sens de mon engagement en faveur de Jean-Christophe Fromantin.
      Cependant comme vous le signalez avec votre énumération des candidats de notre circonscription, encore faut-il que l’on nous propose ce renouvellement!
      L’UMP a une règle très contestable : reconduire le Député sortant. Le PS qui avait la possibilité de faire émerger une nouvelle génération a préféré parachuter des candidats improbables comme dans la 13ème circonscription des Hauts de Seine.

      Pour ce qui est de l’étiquette politique, je ne suis pas d’accord, on remarque que tous les parachutés ayant bénéficiés de l’étiquette officielle d’un parti sont arrivés en tête de leur élection : Claude Guéant, Henri Guaino, Ségolène Royale ou Stéphane Le Foll.
      De la même manière Bernard Lepidi qui a usurpé l’étiquette UMP se qualifie pour un second tour inespéré face à Jean-Christophe Fromantin. Rama Yade qui n’a pas eu l’investiture de l’UMP est éliminée dès le premier tour.
      Avec ces quelques exemples on se rend compte que le soutien des partis reste indispensable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s