Hermitage : le jeu dangereux du PS Courbevoie

Le conseiller général Jean-André Lasserre, s’oppose obstinément et sans succès au projet des tours Hermitage.
Tel Don Quichotte luttant contre les moulins à vent et entraînant Sancho Panza dans cette aventure délirante, il lutte contre les tours entraînant avec lui  quelques courbevoisiens qui pourraient bien vite être victimes de ce jeu dangereux.

Photo de Ludoboy

Vendredi 13 avril, le PS voulait organiser une démonstration de force des opposants au projet, démonstration ratée puisque malgré les militants du parti, peu de personnes avaient fait le déplacement.
Jean-André Lasserre expliquait alors : « il y a urgence car depuis quelques jours des palissades ont été installées qui ne servent à rien pour ce qui est du bon déroulement du chantier si ce n’est mettre à genoux le restaurateur des Feuillantines » affirmant même que la loi était « piétinée ».

Problème, Le juge du Tribunal de grande instance de Nanterre, qui est allé sur place, a débouté la société Chassang qui exploite le restaurant « Les Feuillantines ».

La Justice reconnait ainsi la nécessité de l’installation de palissades justifiées par l’existence des travaux de désamiantage. Non seulement, elles ont un « caractères obligatoire » pour la réalisation de ce type de chantier,  mais le tribunal a aussi jugé que ces palissades avaient pour fonctions « d’assurer la sécurité des personnes et d’éviter les éventuelles intrusions ». Cette décision confirme également que « la présence des palissades n’empêche pas la clientèle de localiser le restaurant et que ses accès demeurent entièrement libres. »

Une nouvelle fois, la stratégie de désinformation et de dénigrement de Jean-André Lasserre est un échec. Ses tentatives de manipulation  se heurtent à la réalité des faits.
Ce jeu dangereux mené à des fins politiciennes  implique aujourd’hui des personnes qui n’ont pas à être les victimes des ambitions de Monsieur Lasserre.

Publicités
Cet article, publié dans Courbevoie, Fait de société, La Défense, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Hermitage : le jeu dangereux du PS Courbevoie

  1. Nelly dit :

    Excusez-moi ! Mais je suis pourtant pour tous les projets immobiliers de La Défense sauf pour Hermitage Plaza ou je suis opposée ! Car franchement à y regarder de près : Hermitage Plaza c’est vraiment douteux ! Un groupe immobilier russe du nom de Mirax Group créé en 2008 une filiale en France du nom de Hermitage Plaza pour construire deux tours jumelles gigantesques de 323 mètres du même nom ! Mirax Group coule en été 2011 et est remplacée par Nazvanie, puis lâche ce projet d’Hermitage Plaza ! La société Hermitage Plaza se situe dans un appartement de Paris avec moins de de 20 salariés ! Comment Iskenderov peut-il amener à bien son projet qui coute 2 milliards d’Euros tout seul ! Tandis que Nazvanie en 2012 n’existe plus et est remplacée par Topok8 ! Ces trois sociétés dirigées par le même Serguei Polonskiy ! Franchement ces deux tours jumelles gigantesques ou il y aurait que quelques bureaux, des appartements de luxe réservés à des Russes oligarques venant à Paris que pour quelques semaines, un SPA, une piscine, un centre commercial de luxe privé ! Moi, je pense que si ça se construit, ça sera un chantier abandonné !

    • Anti-Phare dit :

      S’opposer a ce projet pour de telles raisons montre que la propagande et que la manipulation marchent bien. (« un centre commercial de luxe privé », les gens croient n’importe quoi!)
      Pendant qu’on parle d’Hermitage, on oublie Phare. Le projet de la tour phare est le seul qui ne doit pas voir le jour; Hermitage à une portée internationale indispensable aujourd’hui à la Défense et va enfin importé le modèle de tour mixte en Europe, il était temps !
      La tour phare n’a, elle, aucun intérêt, elle n’est en rien novatrice et va engendrer bien des conséquences négatives.
      Le PS et son leader Lasserre font toute la propagande possible sur Hermitage pour faire oublier les promesses non tenues (voire les mensonges) et son lamentable échec contre Phare.
      Aujourd’hui le Maire de Courbevoie nous prend pour des idiots. Si les travaux ne commencent pas c’est uniquement à cause du recours contre le permis de construire. Kossowski signera le permis de démolir la passerelle dès que le recours sera rejeté et après avoir conservé son siège de Député mais rien n’est acquis…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s