Permis de construire validé pour les tours Hermitage

Le permis de construire à été délivré au groupe Hermitage pour la construction de ses deux tours mixtes de 320 mètres de hauts.

La première étape, qui devrait débuter dans les jours qui viennent, est le désamiantage du bâtiment des Damiers Infra, dont les locataires ont tous été relogés.

La seconde étape sera la démolition des immeubles Anjou, Bretagne et Infra. Pour cela un accord est en cours de négociation entre le promoteur et les  copropriétaires des Damiers Champagne et Dauphiné.
En effet, ceux-ci avaient obtenu l’annulation du permis de démolir par le tribunal de grande instance de Nanterre, estimant que l’indemnisation proposée pour compenser les nuisances engendrées par le projet était insuffisante.
Faute d’accord entre les deux parties sur le montant de l’indemnisation, c’est la cour d’appel de Versailles qui se prononcera sur cette annulation début 2013.

Enfin, le permis de construire délivré devrait, lui aussi, être l’objet d’au moins deux recours.

Si le projet progresse, il prend du retard, ce premier complexe associant logements, bureaux, hôtel et commerces en France qui devait être livré en 2016, devrait l’être fin 2017.

Consulter notre dossier Hermitage Plaza

Publicités
Cet article, publié dans Courbevoie, Evénement, Haut de Seine, La Défense, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Permis de construire validé pour les tours Hermitage

  1. Nelly dit :

    Mouais ! Hermitage Plaza ! Une drôle d’histoire pleine de zones d’ombres ! Un groupe immobilier russe du nom de Mirax Group créé en 2004 par le jeune Serguei Polonskiy décide en 2008 comme projet Hermitage Plaza de la construction de deux tours jumelles de très grande hauteur : 320 mètres ayant 92 étages composées de quelques bureaux, d’hôtels 5 étoiles, appartements de luxe, piscines, SPA, Fitness, bars, restaurants, centre commercial de luxe privé ! Mais il ne s’agit pas uniquement de deux tours construites à l’emplacement des Damiers détruits mais avec des changements importants dans les environs (plus de passerelle, mais une dizaine de grosses marches descendant sur les quais de la Seine) ! En regardant bien, on voit des choses qui clochent dans ses maquettes et ne correspondent pas à la réalité du quartier ! Du jamais vu et franchement délirant comme projet ! Des appartements réservés à des oligarques Russes venant à Paris pour quelques semaines par an ! Ce projet pharamineux est appuyé par Vladimir Poutine. Polonskiy décide de créer une filiale en France de Mirax Group qui est Hermitage (tiens le même nom que les deux tours jumelles) avec comme promoteur le jeune Emin Eskinderov. Sur le site de Mirax Group ou il y avait un éventail de projets immobiliers tout aussi pharamineux les uns que les autres que se soit en Russie avec un volet étranger regroupant pays de l’est, Europe de l’ouest et Asie aussi dont Amonima en Suisse. Mirax Group a la mauvaise réputation de chantiers restant en friches notamment dans les pays de l’est et on y trouve même une tour inachevée à Londres ! Tout ceci n’est pas sérieux et plutôt douteux ! Au début l’EPAD doutait de ce projet d’Hermitage Plaza mais comme soutenu par Nicolas Sarkozy, dont ce fut accepté. La société Hermitage se situe dans un appartement avenue Marceau à Paris dans le XVIe arrondissement avec moins de 20 employés. Assez surprenant ! Sans compter que le site d’Hermitage, il y a que ce projet ! Puis en été 2011, Mirax Group fait faillite et est remplacé par Nazvanie ou sur leur site, le projet Hermitage Plaza n’existe plus. A noter, que c’est toujours le même Polonskiy qui dirige ! Eskinderov se retrouve seul sans la maison mère, comment peut-il mener à bien ce projet coutant 2 milliards d’Euros ! De plus, il fait expulser tous les coproprétaires des Damiers dont les locataires de l’HLM des Damiers Infra, des commerçants du petit centre commercial sans parler du patron du restaurant « Les Feuillantines » ou ses méthodes sont expéditives et digne d’un voyou ! En 2012, Nazvanie n’existe plus et est remplacée par Topok8 : toujours en tant que promoteur et toujours dirigé par Polonskiy sur leur site il y a beaucoup de projets qui ont disparus et celui d’Hermitage Plaza n’y est toujours pas.
    Le permis délivré à Iskenderov ou on risque de se retrouver avec un chantier abandonné avec deux tours en friches !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s