Ma réponse à François Hollande

Monsieur Hollande,

Je me permets, en tant que Français, de répondre à votre lettre. J’aurais aimé y découvrir de vraies propositions de changement car, je le crois sincèrement, 2012 sera une année charnière et il sera nécessaire de trouver de nouveaux paradigmes, d’être novateur dans les idées et dans les propositions. Votre lettre ne prend pas la mesure de ce changement, pire, elle l’ignore.

A des fins politiciennes, vous minimisez les effets de la crise pour mieux dénoncer une politique de droite qui serait inefficace depuis 10 ans. Il est vrai que l’on ne peut pas vous reprocher votre action au  sein d’un gouvernement.
Mais j’aimerais avoir, au sujet de l’intensité de la crise, le sentiment de José Luis Zapatero, premier ministre socialiste, balayé lors des dernières élections à cause des effets de la crise en Espagne.
J’aimerai aussi avoir celui de  Georges Papandréou, premier ministre socialiste, qui n’aura fait que la moitié de son mandat avant que le peuple grec obtienne sont départ.
J’aimerais enfin savoir comment vous expliquez que le Département  dont vous êtes le président, soit le plus endetté de France si la crise n’y est pour rien. Etes-vous un si mauvais gestionnaire ?

Au catastrophisme de votre lettre, je préfère l’optimisme de Nicolas Sarkozy : « Il ne s’agit pas de nier les difficultés que nous traversons. Mais dans ces épreuves, la France a su préserver l’essentiel. » Oui, nous avons subi les effets de la crise,, comme tout le monde, la hausse du chômage en est la meilleure illustration, mais il n’a augmenté que de 31% en France, quand il a augmenté de 35% dans l’Union Européenne. Nous ne sommes pas si mauvais vous le prétendez.
C’est vrai aussi que nous avons préservé l’essentiel: notre système de protection sociale et nous l’avons même assuré avec la réforme des retraites.

J’attendais des propositions, des idées neuves ou au moins une ébauche de programme, mais rien, vous revendiquez même le fait de ne pas avoir de programme. Le seul changement que vous proposez est un changement de personne. « Plutôt que de reconduire un président qui aurait tellement changé, pourquoi ne pas changer de président tout simplement ». Pensez-vous que cet argument donne envie à quiconque de voter pour vous ?
Vous me permettrez de paraphraser le général de Gaulle : Bien entendu, on peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant le Changement ! Le Changement ! Le Changement !… mais cela n’aboutit à rien et cela ne signifie rien.

Le président de la République disait dans ses vœux : « Maintenant, il nous faut travailler en priorité pour la croissance, pour la compétitivité, pour la ré-industrialisation qui seules, nous permettront de créer des emplois et du pouvoir d’achat. » Ce sont ces défis qui me donnent envie de m’engager et de participer au projet.
En 2012, comme en 2007, je voterai pour un  président dynamique, avec des idées neuves, capable de prendre des décisions et de réformer, pas pour un candidat qui ne voit l’avenir que dans le retour en 1981.

Monsieur le candidat, le changement, c’est maintenant, oui! mais ce n’est pas avec vous. Aucune responsabilité ne vous incombe car vous  avez choisi de ne rien proposer. Vous n’incarnez pas le changement que ma génération réclame.
Au printemps prochain je ne me tournerai pas vers vous, je ne vous accorderai ni mon suffrage, ni ma confiance car vous ne vous vous montrez pas digne de la responsabilité de diriger notre pays.

David Brexel

Publicités
Cet article, publié dans David Brexel, Militer, National, Politique, Tribune, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Ma réponse à François Hollande

  1. c h;devige dit :

    Moi j’irai plus loin, ce soir sur TF1, Meur Hollande nous montre son appartement pour la campagne avec un large sourire, pour une petite somme de 40 000 euros par mois. Les économies à faire doivent commencer par abolir toutes ces campagnes qui coûtent des fortunes!!!
    J’attends le nouveau président qui ne fera pas de campagne pour éviter tous ces frais inutiles qui ne servent à rien. Vous Meur Hollande, avec les primaires, vous avez déjà dépensé beaucoup et vous continuez. Je pense que vous donnez le mauvais exemple pour tous les gens modestes et pauvres. C’est tout simplement honteux!!!!!!

  2. chevalier dit :

    Monsieur Hollande utopie vos 60 réformes ,avec la crise actuelle jamais vous arriverez a changer tous comme cela d’une parole affirmée sans compter aussi l’europe qui ne vous connez pas !vous donnez le sentiment d’etre un magicien en affirmant haut et fort je ferai moi ceci cela car moi je suis le plus fort !enfin revons pas , plus ,vous ferez rien de plus, juste dire la droite nous a laissé un mauvais héritage .
    si on regarde votre parcours politique vous n’avez accédé a aucun poste de ministre ,juste pendant 10 ans au partie socialiste sans programme que vous avez jamais fait du reste ,député un peu, a la présidence du conseil général de la corrèze qui a un déficit pas ordinaire et alors vous voulez etre président d’un pays ! regardons les socialistes ailleurs italie espagne grèce ou sont ils !!il est facile d’annoncer que de faire !!cette présidencielle est déplorable et sans atout pour nous francais que vous prenez pour des neuneu !!
    ras le bol depuis des decennies a nous dire moi je ferai plus que l’autre de ce débat droite gauche qui est interminable et sans vision exaste des choses alors stop !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s