Nucléaire contre députés : quels enjeux pour nous ?

C’est l’actualité du moment, le Parti Socialiste et les Verts sont arrivés à un accord. Il ne s’agit pas d’un accord de gouvernement qui aurait impliqué la nomination de ministres écologistes, mais d’un accord électoral. Le PS soutiendra des candidats écologistes lors des  élections législatives.

Cet accord est aujourd’hui fragile car François Hollande est revenu sur un engagement concernant le mox (un combustible nucléaire) après une intervention d’Aréva, le géant français du nucléaire.

Le nucléaire est justement tout l’enjeu de l’accord : les Verts qui présentent un candidat contre François Hollande veulent, en échange d’un soutien au second tour de la présidentielle, la sortie du nucléaire et le soutien du PS dans certaines circonscriptions.

Pour François Hollande, l’enjeu ce sont les 5% d’intentions de vote d’Eva Joly au premier tour de la présidentielle.
Pour les verts c’est l’élection d’au moins 15 députés pour obtenir un groupe parlementaire à l’Assemblée Nationale.
Pour nous les enjeux sont multiples : destruction d’emplois, hausse des prix de l’électricité, fin de l’indépendance énergétique et même plus de pollution!

Le nucléaire en France c’est 58 réacteurs qui assurent 75% de notre production d’électricité sans émettre de CO2. Cela nous permet de payer en moyenne l’électricité 40% moins chère que chez nos voisins européens, ce secteur représente 410 000 emplois et 450 entreprises spécialisées. C’est donc un atout pour France en terme de compétitivité.

Sortir du nucléaire aura donc de lourdes conséquences.

L’Allemagne qui vient d’engager un tel processus estime le coût à 250 milliards d’euros alors que le nucléaire ne représente que 25% de sa production d’énergie.
Le calcul est simple, la France produit 75% de son énergie dans les centrales, une sortie coûterait donc 750 milliards d’euros, supprimerait des centaines de milliers d’emplois et augmenterai le prix de l’électricité.
Enfin, il va falloir remplacer cette production par une autre, d’abord en achetant du fioul et du charbon, très polluants et beaucoup plus chers, puis en investissant massivement dans les énergies renouvelables. Il faudrait construire 100 000 éoliennes en France pour compenser.

La politique menée par le gouvernement cherche à concilier les énergies. Avec le grenelle de l’environnement, La production d’énergie solaire va augmenter de 600% et celle d’énergie éolienne de 85% d’ici 2020 et se sont 600 000 nouveaux emplois qui seront créés.
De plus, grâce à notre politique de développement durable, en 2010 notre niveau d’émission de CO2 était inférieur de 10% au plafond défini par le protocole de Kyoto.

L’accord signé hier engage l’avenir énergétique et industriel français  mais aura aussi beaucoup de conséquences pour nous tous et cela au nom d’une idéologie simpliste : l’opposition radicale au nucléaire.  Mais cela est bien peu de choses à coté des ambitions électoralistes de François Hollande et Cécile Duflot.

David Brexel

Publicités
Cet article, publié dans Fait de société, Militer, National, Tribune, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Nucléaire contre députés : quels enjeux pour nous ?

  1. Polo dit :

    Paroles d’un jeune de 25 ans, qui s’en fout un peu de quel parti dit quoi, tant que je trouve ça intéressant.
    – 1ère remarque, je trouve rarement intéressant les propos de l’UMP. Voire scandaleux souvent. Et si ce n’était que sur cette histoire de nucléaire (je vais ajouter Hadopi par exemple tiens). Mais bref, hors sujet.
    – Le nucléaire, car on ne PEUT PAS le maitriser, est dangereux. Le contrôler oui, mais dans l’absolu on ne fait qu’observer et utiliser un mécanisme qui nous dépasse.
    – Facile la comparaison nucléaire kw/h = 1€, solaire kw/h = 14€. Aujourd’hui peut-être, mais demain, si l’on développe VRAIMENT ces énergies ?
    – 250 milliards la sortie du nucléaire allemand, donc 750 milliards chez nous ? Dites moi mais c’est super simple les calculs sur des sujets si complexes !
    – Votre cout fantastique et super bas du nucléaire, c’est peut-être ce qu’on a sur notre facture, mais combien EN VRAI ? Construction, recherche, import du combustible, traitement des déchets… C’est gratuit tout ça ?
    – Au passage, j’en ai plus que marre de l’argument « on a rien pour remplacer le nucléaire, donc on fait rien, en sortir est absurde et fou ». Ce n’est pas pour rien que PERSONNE (même pas les écolos, si si, lisez) ne dit qu’on doit/peut sortir du nucléaire immédiatement. Passer de 75% à 50% (donc une SORTIE n’est même pas officiellement en question) ça devrait être encore plus faisable non ?
    – Et dernier point, qui complète le précédent, écrire un article aussi simpliste sur un scénario de sortie du nucléaire que l’accord PS/EELV ne prévoit pas, c’est doublement bête.

    Je lirais, Messieurs Dames responsables de cet article, vos réponses avec plaisir.

    • Paroles d’un jeune de 28 ans, « responsable de cet article ».
      Je vous remercie de votre lecture et surtout de votre commentaire, j’apprécie moins votre jugement hâtif et sans appel.

      -Vous me permettrez de ne pas me sentir concerné par vos remarques sur les propos de l’UMP, je n’en suis pas un porte parole et les articles publies ici ne sont ni validés, ni censurés par les responsables de l’UMP. Si je suis un militant de ce parti, je garde un esprit très critique à son égard.

      -Si nous ne pouvons pas maîtriser le nucléaire alors que faisons nous depuis des années ? que font les autres pays qui ont des centrales nucléaires? et abandonnez l’idée de vous servir de Fukushima car il s’agit bien d’une catastrophe naturelle et non d’un accident nucléaire. La maîtrise de l’atome est un acquis scientifique.

      -En effet le calcul des 750 milliards est simpliste : les proportions ne sont pas les mêmes, ce chiffre est donc extrêmement optimiste.

      -Comparons ce qui est comparable, le coût de revient sur la facture me semble une bonne base. Si vous voulez parlez de la filière globale, n’hésitez pas à me donner les chiffres mais il y a aussi des coûts de construction et de recherche et développement pour l’éolien et surtout pour le solaire.

      -J’ai bien précisé dans mon article qu’il y avait une volonté de concilier les énergies. La France n’est pas le pays du tout nucléaire, relisez le passage sur les investissements fait depuis le Grenelle: investissements dans le solaire et l’éolien. Mais elle ne doit pas devenir le pays du tout sauf le nucléaire, c’est une idéologie simpliste.

      -Ce qui est dans l’accord c’est une réduction de la part du nucléaire à 50% d’ici 2025 et l’arrêt progressif de 24 réacteurs. Les conséquences sont donc les mêmes. Comment sera compensée la perte de production? par du fioul et du charbon. 24 réacteurs c’est 41% du parc nucléaires français donc il y aura des augmentations de prix et des emplois sacrifiés.

      -Enfin, essayer de discréditer cet article en expliquant que l’accord ne prévoit pas de sortie du nucléaire est « doublement bête » pour reprendre votre expression. D’abord parce que fermer 41% des réacteurs d’ici 2025 c’est une sortie du nucléaire partielle jusqu’en 2025 mais qui laisse la porte grande ouverte à une sortie définitive, ce qu’assume parfaitement Eva Joly, d’autre part parce que cet accord achoppe uniquement sur la question du nucléaire car le PS n’est pas en accord avec la sortie totale réclamée par EELV, le prétexte n’est donc pas si bête que ça pour parler de ce sujet.

      • Polo dit :

        Je répondrais paragraphe par paragraphe :
        n°1 : Enchanté Monsieur
        n°2 : Comme vous utilisez des captures du « prospectus anti anti nucléaire » de l’UMP, j’ai fait ce rapprochement. Complété par certains de vos exemples.
        n°3 : A propos de Fukushima, si vous voulez c’est effectivement une catastrophe naturelle. Ce que je voulais exprimer par non-maitrisable, c’est qu’un évènement naturel a entrainé une catastrophe que nous ne pouvons maitriser. C’est cela que je veux dire, nous ne sommes pas maitre des conséquences d’un fonctionnement anormal d’une centrale nucléaire. De plus, les dégâts à long terme (enviro, santé …) sont eux aussi imprévisibles, et peu contrôlables.
        n°4 & 5 : Vous avez raison, réservons tout cela aux experts (mais pas ceux d’Areva). Je remarque seulement que l’avenir ne me semble pas à investir dans du nouveau nucléaire (centrales, technologies …), vu ce qu’il se passe ailleurs (exemple le plus près, l’Allemagne).
        tout le reste : Au final, le débat va bien plus loin que nucléaire/pas nucléaire. Forcément il y a des couts, peut-être des sacrifices (au niveau des emplois, je ne suis pas d’accord, il y a environ 150000 emplois dans le nucléaires, si on veut changer on en créera bien plus dans le développement du renouvelable) … C’est tout un mode de vie qu’il faut changer. Cela implique de se rappeler que notre électricité pas chère entraine le fait que nous sommes des pros de la consommation énergétique (comparé à d’autres pays). Faire un effort financier/comportemental, tant qu’il est supportable, pour améliorer le futur, ma fois, ça ne me dérangerait pas.

        Au final, c’était un coup de gueule, forcément incomplet, et pour cela je m’en excuse. C’est tombé sur votre site, ça aurait pu être ailleurs. Tout cela mériterait débat, long, détaillé, passionnant, frustrant aussi. Tout ce que (je trouve) ne fait pas le gouvernement.
        En attendant, je vous souhaite bonne continuation.
        Et je finirais, à propos du nucléaire, et de tant d’autres choses (finance, nourriture, énergie en général, profits … … moeurs), par un « on est pas dans la m***de.

      • n°2: l’illustration vient bien d’une infographie de l’UMP, bien vu! Mais j’ai vérifié les chiffres y compris pour mes exemples.

        n°3: c’est un argument qui marche avec tout. Une voiture emportée par un torrent peut causer énormément de dégâts et même devenir meurtrière, ce n’est pas pour autant que nous ne maîtrisons pas la technologie automobile et que nous devons les supprimer. C’est la même chose avec une hélice d’éolienne ou un panneau solaire emportés par le vent d’une tempête!

        Pour le reste: le débat est pris par le mauvais bout, il se résume aujourd’hui à un simpliste « pour ou contre le nucléaire » alors qu’il devrait porter sur la politique énergétique de la France, c’est un débat de propective et non une lutte idéologique.
        Il faut bien sûr fermer les centrales devenues trop vieilles et dangereuses, il faut aussi investir dans la recherche et le développement des énergies renouvelables comme le prévoit le grenelle mais il faut aussi laisser sa chance à l’EPR. S’il doit y avoir une transition énergétique, elle se fera de manière progressive et pas à marche forcée, rien ne nous y contraint aujourd’hui.

        Je ne vais pas polémiquer sur le nombre d’emplois, 150 000 personnes sacrifiés c’est toujours trop.

        Mais c’est en effet un débat que nous n’aurons pas, pas à cause du gouvernement dont la position est claire mais à cause des partis d’oppositions qui ont choisi de régler la questions entre eux dans un accord électoral.

        Votre coup de gueule est le bien venu ici et les prochains aussi si vous le voulez, ca reste constructif.

        Bonne continuation à vous aussi.

      • Polo dit :

        Nous tombons d’accord !
        Allez, je me permet juste une petite remarque sur l’hélice d’éolienne ou la voiture. Une fois sa course finie, il n’y a plus de dégâts ! (à moins que vous ne me répondiez « une fois la radioactivité disparue il n’y a plus de dégâts » =) Et puis, ça ne va pas tuer les écosystèmes ni moisir les sols non plus…
        Si vous m’admettez ça, on sera très d’accord. =)

      • alors nous sommes très d’accord 😉 j’ai encore à l’esprit les images des conséquences de la bombe sur Hiroshima, ça ne peut pas laisser indifférent.

        Cependant je ne fait aucun rapprochement avec les centrales nucléaires françaises et leur niveau de sécurité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s