Le Maire de Courbevoie bloque la tour Phare

Jacques Kossowski dans la logique de son recours déposé contre la tour Phare, confirme aujourd’hui que rien ne se fera tant que la question de la passerelle Carpeaux ne sera pas réglée.

Les travaux de la tour nécessitent la destruction de l’actuelle passerelle Carpeaux, qui permet d’accéder directement du Faubourg-de-l’Arche au parvis de la Défense. Aujourd’hui, cette passerelle est empruntée quotidiennement par plus de 30 000 piétons et est donc indispensable.

L’actuelle passerelle a été construite récemment afin de rendre  ce passage accessible à tous. Lors des  précédents travaux,  ayant nécessité la destruction de l’ancienne passerelle, ce passage avait été rendu très difficile et temporairement inaccessible. Le Maire de Courbevoie veut éviter que cette situation se présente à nouveau.

« la présentation de la tour par le promoteur n’intègre pas les aménagements que la ville a demandés pour maintenir la liaison de plain-pied entre le Faubourg-de-l’Arche et l’esplanade de La Défense pendant la durée des travaux ». explique Jacques Kossowski.

« Cette société doit comprendre que Courbevoie ne se laissera pas dicter sa conduite. La ville souhaite favoriser l’emploi sur La Défense, mais cette priorité doit aussi intégrer les attentes légitimes des habitants du Faubourg. » Voilà pourquoi notre Maire à rompu les négociations avec le promoteur.

La société Unibail préfère relativiser : « Nous étudions actuellement, avec l’Epadesa , différentes solutions pour le maintien d’une liaison piétonne entre l’esplanade de La Défense et le Faubourg-de-l’Arche pendant la durée des travaux de la tour Phare », assure le directeur général d’Unibail-Rodamco Développement.
Il ajoute que « le choix du tracé de cette liaison n’est pas fait à ce jour, et il ne saurait se faire sans dialogue avec les parties prenantes, au premier chef la ville de Courbevoie ».

Encore une fois, l’action politique du Maire de Courbevoie porte ses fruits. Unibail ne commencera pas les travaux de démolition de la passerelle sans l’accord du maire de Courbevoie.

J’espère que le nouveau Conseiller général du Canton Sud, Jean-André Lasserre et les membres de l’association « Village » sauront enfin reconnaître, l’efficacité du Maire de Courbevoie dans ce dossier.

Publicités
Cet article, publié dans Courbevoie, Fait de société, Haut de Seine, La Défense, Politique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le Maire de Courbevoie bloque la tour Phare

  1. Pharos dit :

    L’association Village ne reconnaitra pas l’action du Maire, ils font distribuer leurs tracts par les élus de l’opposition…
    Un tract mensonger en plus, ils annoncent encore la destruction de la passerelle, et malhonnête : selon eux construire la tour augmentera les risques terroristes.
    Jouer sur le terrorisme pour faire peur aux gens, c’est une forme de terrorisme…

  2. Ping : Tour phare : les solutions toujours insatisfaisantes | Notre Courbevoie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s