Generali renonce à sa tour à Courbevoie

L’EPADESA annonce que la tour Generali ne devrait pas voir le jour, l’assureur italien ayant renoncé au projet.

La tour, dessinée par les architectes Valode et Pistre, devait être livrée en 2013, atteindre une hauteur de 265 mètre (ce qui en aurait fait la plus haute tour de l’Union Européenne) et offrir 91 200m² de bureaux. Elle aurait été construite à la place de l’actuel immeuble Iris derrière la tour First.

Le permis de construire est purgé de tous recours et l’assureur avait déjà investi 10 millions d’euros en études, il ne restait plus qu’à lancer les travaux.

Selon Les Echos , plusieurs raisons peuvent expliquer cette décision : le départ du Président de Generali en 2010,  un doute sur les capacités du marché à absorber cette nouvelle offre de bureaux alors que les tours First et CB21 ne sont pas encore entièrement occupées, ou encore les difficultés rencontrées par un autre projet immobilier a Milan.

Par ailleurs, il est assez malsain de voir le PS se réjouir de l’abandon de ce projet, car cela représente un manque à gagner financier pour notre ville.

Generali reste cependant propriétaire de l’immeuble Iris et bénéficient de plusieurs options : de la simple rénovation à l’association avec d’autres investisseurs afin de démarrer les travaux, en passant par la vente du projet à un fonds opportuniste, le permis de construire étant valable pour plus de 2 ans.

Publicités
Cet article, publié dans Courbevoie, La Défense, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s