La tête de liste PS aux sénatoriales condamné pour harcèlement moral

Le maire PS de Fontenay-aux-Roses et tête de liste aux sénatoriales, Pascal Buchet, a été condamné par le tribunal correctionnel de Nanterre et reconnu coupable de harcèlement moral après le suicide d’une de ses collaboratrices en juillet 2007.

Pascal Buchet était poursuivi pour avoir dénigré et surchargé de travail Jenny Sauvagnac, mère de deux jeunes enfants, lorsqu’elle était directrice de la communication à la Mairie de Fontenay-aux-Roses. Elle s’était suicidé en se jetant de son appartement au 7e étage.

Cette décision reconnaît donc la culpabilité pour harcèlement moral de Pascal Buchet, qui a décidé de faire appel pour que cette décision ne nuise pas à son ambition de devenir sénateur.

Publicités
Cet article, publié dans Fait de société, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La tête de liste PS aux sénatoriales condamné pour harcèlement moral

  1. Ping : L’indignation sélective du PS de Courbevoie | Notre Courbevoie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s