Le Front Antinational

Nathalie Kosciusko-Morizet, la Ministre de l’Ecologie et maire de Longjumeau a publié  «Le Front antinational» afin d’expliquer ce qu’est le Front National, son idéologie, ses représentants et ses propositions.

Le parti d’extrême droite s’est lancé dans une vaste entreprise de séduction, il avance masqué pour essayer de faire croire qu’il a changé, qu’il s’est modéré.

Mais il ne faut pas oublier que, excepté un discours de modernité, Marine Le Pen n’a rien changé du parti, si le président est désormais une femme, les autres personnalités sont les même, Jean-Marie Le Pen reste le Président d’honneur et l’idéologie est toujours aussi radicale. Le racisme, la xénophobie et l’antisémitisme règnent toujours dans les arcanes du parti même si les skinheads sont effacés des photos.

Le FN n’est pas un nouveau parti, il doit assumer son bilan catastrophique à la tête de collectivités locales. Dans le Sud de la France, le FN n’a jamais conservé les communes conquises, à cause de son incompétence et de sa gestion calamiteuse. Il suffit de regarder l’Etat de Toulon  ou d’Orange après le passage des équipes municipales d’extrême droite.

Enfin le pseudo programme présenté par le FN reste centré sur l’idée de « préférence nationale » pour lutter contre « l’invasion d’immigrés ».
Les mesures économiques sont délirantes, en revenant au Franc les 1 500 milliards de notre dette en euros, contractée pour les 2/3 auprès de pays étrangers, seraient multipliés. Or, c’est l’impôt qui paie la dette donc si le FN applique ses mesures, ce sont les classes moyennes et les Français les plus fragiles qui seront directement touchés. L’isolationnisme et la sortie de l’Union Européenne serait tout aussi suicidaire pour notre pays.

Le Front National est un parti extrémiste, étranger aux valeurs de la droite républicaine. Marine Le Pen est la fille de Jean-Marie Le Pen et la filiation est aussi politique.

Face à ce parti il y a deux façons d’agir, l’inaction complice d’un parti socialiste qui avait permis l’entrée à l’Assemblée Nationale de Députés Frontistes ou l’opposition argumentée, la confrontation d’un programme réaliste à leur programme fantaisiste, comme le fait Nathalie Kosciusko-Morizet dans cet ouvrage.

Le front antinational de Nathalie Kosciusko-Morizet, éditions du Moment, 9,95 euros.

Je vous conseille la lecture de cet article de Nathalie Kosciusko-Morizet après son débat avec Marine Le Pen : Débattre avec le Front National

Publicités
Cet article, publié dans David Brexel, Fait de société, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s