Les symboles de la tour First

– 231 mètre, c’est la hauteur de la tour First, à Courbevoie, ce qui en fait l’immeuble le plus haut de France.

– Il s’agit d’une restauration de l’ancienne tour AXA, augmentée de 10 étages, ce qui implique une petite prouesse technique.

– Le niveau d’émission de Co2 à été divisé par 2, grâce à une conception HQE. Parmi les technologies vertes : une enveloppe en double peau ventilée naturellement, des vitrages à faible transmission thermique, des menuiseries à rupture de pont thermique et des façades haute isolation.

– La consommation d’énergie est divisée par 4. Les besoins en climatisation sont réduit de moitié et les besoins en chauffage de 80%

– 50% des débris ont été revalorisés.

Nous avons  ainsi à Courbevoie le bâtiment le plus haut de France, le plus élancé, le plus spacieux, le plus moderne mais surtout le plus écologique. C’est le symbole du plan de relance de la Défense avec ses tours écologiques et une nouvelle prise en compte de l’humain dans ce quartier d’affaire.

Publicités
Cet article, publié dans Courbevoie, Militer, Non classé, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Les symboles de la tour First

  1. Fred dit :

    Permettez-moi des rectificatifs que je crois très objectifs:

    « Il s’agit d’une restauration de l’ancienne tour Gan »
    Non, c’était la tour Assur, UAP, plus récemment AXA (CB31).
    La tour GAN dont l’extension prévue dans le plan de renouveau est tombée à l’eau (CB21), est désormais occupée en bonne partie par Suez Environnement.

    De plus, ce n’est pas une tour du plan de renouveau. Elle était programmée bien avant, et son chantier a débuté avant l’adoption du plan.

    Enfin, la « prise en compte de l’humain » voulue par l’EPAD implique que le bas de la tour soit accessible aux piétons, par exemple par l’installation de commerces significatifs, ce qui n’est pas le cas.

    C’est une tour qui fait un grand bien au quartier pour le rafraîchir, et des merveilles comme les tours Hermitage lui seront encore davantage bénéfiques, mais ce n’est pas un symbole du plan de relance.

    Bonne année.

    • Cher Fred,

      merci de cette correction, il s’agit en effet d’une rénovation de la tour AXA.

      Par contre je vous confirme qu’elle fait partie du plan de renouveau comme présenté par l’EPADESA: http://www.ladefense-seine-arche.fr/les-lieux-du-projet/la-defense/le-plan-de-renouveau/une-offre-tertiaire-durable.html
      C’est un symbole de ce plan de relance car c’est la tour la plus haute jamais construite en France et la plus écologique aujourd’hui. Mais si vous préférez que l’on fasse de nos futur tours jumelle le véritable symbole, j’en suis d’accord.

      Concernant l’humain, certes l’aboutissement est que le bas des tours soit occupé par des commerce et des restaurant, que les tours soient mixtes comme avec le projet Hermitage et que les espaces entre les tours soient aménagés. Mais il y a d’autres dimensions.
      Mais la prise en compte des nuisances dues aux travaux (bruit, poussière, circulation…) et la volonté de les minimiser au maximum pour ne pas les faire subir aux habitants, c’est une prise en compte de l’humain. De plus développer le HQE, se soucier du développement durable, c’est préserver la planète pour les générations futures. Encore de l’humain. Enfin le réaménagement permet une modernisation et apporte des conditions de travail bien meilleures aux salariés.

      Merci de votre lecture attentive et bonne année à vous!

  2. Fred dit :

    2ème round! 🙂

    – … »je vous confirme qu’elle fait partie du plan de renouveau comme présenté par l’EPADESA »…
    Je parle du plan de renouveau tel que l’ont lancé N.Sarkozy et D.Perben en juillet 2006, avec une tour Signal, une tour pour le ministère de l’équipement, etc.
    Evidemment, l’EPADESA essaye de mettre dedans des choses qui n’ont rien à voir pour gonfler et montrer le succès du plan. Exemple flagrant: l’hôtel 4 étoiles, qui ne sera probablement jamais construit, et dont le permis de construire remonte au moins à 2005. First est un alibi pratique, alors que le plan (crise oblige) n’a pour l’instant rien concrétisé.

    – Quant aux nuisances des travaux, je nuancerais nettement, en disant que par moment le chantier de First a été un modèle pour voir ce qu’on ne voulait pas voir se reproduire, au contraire. Je pense que pour les tours à venir (Carpe Diem, D2…) l’EPADESA/Defacto et la Mairie vont pouvoir travailler beaucoup plus efficacement pour imposer des limites aux maîtres d’œuvre.

    – … »le réaménagement permet une modernisation et apporte des conditions de travail bien meilleures aux salariés »…
    Vous voulez que je vous monte une manif de cadres en colère car ils exècrent les bureaux restructurés en open-spaces déshumanisés et bruyants?
    Les plateaux de First ne sont pas encore aménagés, mais je prends le pari que ce sera de l’open-space pour Ernst&Young.

    Bref… en attendant Hermitage… là ce sera une autre ambition pour Courbevoie (comme qui dirait).

    • C’est juste que le plan de renouveau a été… renouvelé ! depuis l’abandon de « signal »

      Nous sommes d’accord sur les open-spaces mais là il s’agit d’aménagements intérieurs bien éloignés de la construction de la tour. A ce sujet, je vous conseil la lecture du très bon livre « L’open-sapce m’a tuer  » (non, il n’y a pas de faute). Les choix de Ernst&Young en matière d’aménagement ne doivent rien enlever à la construction du bâtiment.

      Mais je pensais plus, à titre d’exemple, à cette « nouvelle peau » qui habille la tour permettant notamment une meilleur régulation de la température. Ce qui évite d’avoir le chauffage à fond pendant une semaine obligeant à ouvrir les fenêtres en plein moi de décembre, puis à le couper la semaine d’après obligeant à investir dans des convecteurs d’appoint sous risque d’attraper bronchite, sinusite ou autres réjouissances…

  3. Fred dit :

    Espoir personnel pour la livraison de First: qu’un éclairage sommital mette en valeur l’élancement de ses toitures la nuit (surtout qu’il n’y a pas de bureau et donc d’éclairage interne au-dessus de 200m).
    Une simple touche d’éclairage basse consommation, en restant dans le sobre, mais affirmant l’identité et l’attraction de l’objet.

  4. Ping : Visite de la tour First, la plus haute de France | Les Jeunes de l'UMP Courbevoie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s