Logement social : le modèle Courbevoie

L’architecture du logement s’en donne à cœur joie

Article du Monde du 29 octobre 2010 (extraits)

Un saut à Courbevoie (Hauts-de-Seine), derrière la Défense, un autre dans le quartier de la Goutte d’Or, dans le 18e arrondissement, un troisième au Pavillon de l’Arsenal, toujours dans la capitale (4e arrondissement), et voici une journée souriante. Le hasard a organisé cette rencontre. Elle aurait pu avoir lieu dans nombre de villes, à Lyon, Bordeaux ou Nantes. Avec partout ce constat : la persistance méritoire d’une création architecturale de qualité en dépit des difficultés du contexte.

Les logements sont souvent à la pointe de l’actualité. On évoque leur pénurie, leurs prix qui flambent. On dit peu que la majorité d’entre eux, qu’ils soient individuels ou collectifs, restent d’une grande médiocrité inventive, produite par des promoteurs qui estiment suivre ou précéder le goût du public. On pouvait redouter un avenir encore plus noir. D’abord à cause de l’accumulation des règlements, toujours plus lourds, pour construire. Arrivent d’autres contraintes, a priori de bon sens : que l’immeuble ou la maison respecte une « haute qualité environnementale » (HQE), fasse des économies d’énergie, soit écologique…
[…]

Or parmi les nouvelles générations d’architectes, mais aussi chez quelques vieux routards, la réaction a été à la fois rapide et subtile. A Courbevoie, l’agence KOZ (Christophe Ouhayoun et Nicolas Ziesel) vient de livrer un ensemble de vingt-sept logements sociaux au numéro 75 de l’avenue de l’Arche. C’est une bonne adresse : ils font face à la paix d’un cimetière qui leur dégage la vue, tandis qu’à l’arrière une annexe commerciale du groupe Peugeot, souhaitant protéger ses secrets, interdisait toute vue sur ses façades pourtant peu ouvertes.

Ces logements font partie de la ZAC des Fauvelles, un site ouvert à tous les vents. Premier point : multipliant les astuces techniques, les deux architectes parviennent à une isolation maximum et à une consommation de 70 kW/h par m2 et par an. C’est très bien et ils ont été primés pour ça. De plus, sur ces données se greffe un bel édifice, animé, coloré, dont on ne sait s’il est classiquement déstructuré ou soigneusement rangé avec désordre.

Les appartements, lumineux, relativement vastes, sont cernés de terrasses larges et doublés à l’extérieur de « boîtes » à tout faire, qui apportent une étonnante profondeur à la façade. Elles dessinent autant de maisons et donnent la certitude de reconnaître de loin son chez-soi. Deux tons de vert, un jaune, un béton blanc unifient l’ensemble avec tact.
[…]

Frédéric Edelmann

* Pour information, le taux de logement social à Courbevoie dépasse les 20% prévus par la loi.

Publicités
Cet article, publié dans Courbevoie, Non classé, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Logement social : le modèle Courbevoie

  1. Ping : Que se passe-t-il à l’office HLM de Courbevoie ? | Notre Courbevoie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s