L’excellence de Courbevoie récompensée

Jacques Kossowski avait promis d’offrir aux Courbevoisiens le meilleur de la ville. Aujourd’hui ce sont 12 labels qui récompensent l’action de la majorité orientée vers l’avenir et le bien vivre ensemble.

Rappelons tout de même que ces labels sont remis par des instances indépendantes (le Conseil national des villes et villages fleuris, l’UNICEF, l’association Villes Internet…) qui jugent les villes dans l’ensemble de la France et indépendamment de la couleur politique de la majorité. Ces 12 labels sont la meilleure des réponses à toutes les critiques.

« Il fait bon vivre dans notre ville, qui a su se développer et se moderniser, tout en conservant une convivialité à laquelle je suis personnellement très attaché. » déclare Jacques Kossowski.

Sans nous lancer dans un inventaire à la Prévert, citons le label « Ville Internet, 4 @ » pour la modernisation,  le titre de « Ville Fleurie, 4 fleurs » pour le cadre de vie, celui de « Ville amie des enfants » remis par l’UNICEF, les labels « Bien vieillir, vivre ensemble » ou « Ville conviviale, ville solidaire », pour les jeunes ceux du « Point info famille » et « Information jeunesse ». Plus récemment, une Marianne d’Or est venue récompenser l’initiative prise par le Maire lors de la fermeture du centre médical de la Nouvelle Étoile. Le comble est que l’opposition avait critiqué avec beaucoup de virulence cette initiative.

L’opposition nous promet « une autre ambition pour Courbevoie », laquelle ? Nous voyons que l’action de modernisation de la ville, l’action en faveur de l’environnement, l’action pour la jeunesse, les seniors ou le vivre-ensemble, l’action sociale sont récompensées.
Le PS n’a simplement pas d’ambition, il s’oppose à tous les projets : les tours Hermitage : Non ! Le réaménagement de la Coupole : Non ! Le réaménagement du parc de Bécon : Non ! Mais que propose-t-il ? Rien !
Les élus du Modem ne sont pas en reste, dans leur tribune du mois d’Octobre ils reconnaissent que « le centre commercial Charras […] a besoin d’une rénovation » que « rien n’est fait », en effet il n’y a pas encore de projet décidé, mais ils sont contre, par principe, par nature, par réflexe.

L’opposition s’enferme dans un conservatisme pendant que la majorité agit et améliore notre ville. L’opposition est paralysée par la peur de l’avenir alors que la majorité travaille à préparer notre ville à aborder le futur dans les meilleures conditions.

L’ambition de la majorité est d’offrir aux Courbevoisiens le meilleur de notre ville et à mi-mandat le bilan est très positif.

Publicités
Cet article, publié dans Courbevoie, Tribune, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s