Le lapsus en politique

Rachida Dati a fait l’actualité avec son lapsus plutôt cocasse, profitons en pour faire un petit tour des dérapages involontaires des politiques :

Dans l’émission « Dimanche Plus », au sujet du plan social chez Lejaby, Rachida Dati s’en prend aux fonds d’investissements étrangers  » qui demandent des taux de rentabilité à 20-25%, avec une fellation quasi nulle… » (Elle voulait parler d’inflation).

Elle a depuis récidivé face à Christophe Barbier en parlant d’un « gode de bonne conduite » (code de bonne conduite).

Tout récemment, François Fillon à l’Assemblée national abordait le sujet sensible de la prospection des « gaz de shit » (gaz de schiste)

Pierre Bérégovoy, en 1992, avait annoncé la « baise » de l’impôt sur les sociétés.

Robert-André Vivien, lors du débat sur le classement X des films à l’Assemblée nationale en 1975 : « Monsieur le Ministre, vous devez durcir votre sexe… heu, votre texte!« 

Dominique Voynet en appelle à la solidarité : « Plus que jamais, il faut que les femmes se serrent les couilles… pardon, les coudes ! »

Jack Lang (PS), troublé par la pilosité de Georges Moustaki au moment de lui remettre la médaille des Arts et des Lettres, déclara: « Il n’est point besoin d’être long devant vous pour parler de Georges Moustaku.« 

Au début l’affaire Woerth-Bettancourt, Eric Woerth accusé d’avoir couvert la fraude fiscale, assure que bien au contraire il a « lancé toutes les procédures pour renforcer la fraude fiscale.« 

Dominique De Villepin, alors Premier ministre et en pleine crise du CPE (Contrat Première Embauche), demande aux députés de patienter : « attendons le Conseil constitutionnel qui prendra sa démission demain … qui prendra sa décision demain. »

Autre ancien Premier Ministre, Jean-Pierre Raffarin, célèbre pour ses « raffarinades », évoquait en 2003 devant l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) « la dynamique de dépense », au lieu de la « dynamique de défense ».

Ségolène Royal qui lançait sa campagne présidentielle 2007, présentait un programme atypique : « Il faut redonner de la précarité, c’est un vrai combat« . Plus tard, lors d’un voyage en Chine elle se rendra sur la muraille de chine pour conquérir « la bravitude« .

François Hollande, lui aussi durant la campagne de 2007, prédisait : « Il faudra leur rappeler cette leçon simple, que si l’on veut battre la gauche, y a qu’avec la gauche, pardon… « 

Lionel Jospin, qui suit attentivement la carrière de son ancien ministre Dominique Strauss-Kahn, le présente comme le « directeur du front national international« .

Si l’on remonte un peu dans le temps, Georges Marchais répondait au journaliste qui lui demandait s’il n’est pas ébranlé dans ses convictions communistes: « ça ne me branle pas !« .

Plus récemment, deux ministre se sont illustrés. Luc Chatel qui déclare « Ce qui me préoccupe, moi, c’est mon domaine ministériel. Le président de la République m’a nommé Premier ministre…   » rappelons qu’il est Ministre de l’Éducation nationale. Jean-Louis Borloo, à l’Assemblée National parlait lui du « Premier minus »… qui était à l’époque Dominique de Villepin.
Brice Hortefeux présentait les deux fichiers majeurs : « Le fichier des empreintes génitales (pour digitales) et le fichier des empreintes génétiques ».

Nous ne pourrions pas conclure sans relever les perles de nos ministres :
Frédéric Lefebvre qui déclare que son livre de Chevet est « Zadig et Voltaire » mais nous ne doutons pas qu’il a aussi lu « Zadig » de Voltaire.
Nadine Morano qui, dans la Matinale de Canal +, est interrogée sur l’affaire Renault :
– « J’aime, j’aime pas : Renault, tous coupables sauf Carlos Ghosn ? »
Réponse sans sourire de Nadine Morano : « J’aime Renaud sur certaines chansons »

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, Tribune, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s