Rénovation du centre commercial la Coupole


Ce petit centre commercial construit dans les années 70 à Courbevoie, au pied des tours Areva et Total fermera ses portes le mercredi 30 juin.

Sur cette situation une triple problématique se pose : celle de la sécurité, celle de l’avenir des commerçants du centre et celle de la rénovation globale des surfaces commerciales du quartier d’affaires.

  • La Sécurité

La fermeture de ce centre est nécessaire pour des raisons de sécurité. Le procès verbal de la dernière visite de contrôle, le 5 mars 2010 émet un avis défavorable à la poursuite de l’exploitation de l’établissement. Les anomalies constatées lors de la visite peuvent compromettre la sécurité du public et l’engagement des secours en cas de sinistre.

Ce centre est composé d’un gymnase club d’une capacité de 300 personnes, de 38 boutiques faisant travailler plus d’une centaine de salariés et d’une rue couverte empruntée par plus de 8000 passants chaque jour. Sa capacité est de 2200 individus en même temps. Était-il raisonnable de continuer à mettre en danger tant de personnes ? Bien évidemment non, la fermeture était devenue inéluctable.

Nous ne pouvons cependant pas écarter la  responsabilité de l’EPAD qui a laissé la situation se détériorer. En effet, les travaux de sécurisation nécessitent le désamiantage de structures et de supports restant la propriété de l’EPAD et sous sa responsabilité.

  • Les commerçants

La fermeture devenue nécessaire, quel est l’avenir des commerçants ? Ils vont devoir cesser leur activité dès le 30 juin mais leur situation reste compliquée.
Grâce à l’intervention du Député Maire de Courbevoie, Jacques Kossowski les négociations avec le repreneur ont déjà commencé et l’EPAD s’est engagé à ce qu’une avance leur soit versée afin qu’ils puissent assumer leurs charges. D’autre part, les employés sont   accompagnés par une équipé dédiée de Pôle Emploi et certains ont même déjà retrouvé un emploi.

La vraie préoccupation des commerçants a toujours été leur avenir, rendu flou par les trop nombreuses rumeurs, et la possibilité pour eux de poursuivre leur activité.
Encore une fois l’opposition polémique sur un sujet qu’elle ne connaît pas, j’ai entendu un élu socialiste se poser la question de savoir où les habitants du quartier iraient acheter leur pain après la fermeture. Mais comment peut-on être aussi éloigné des réalités ?!

Jacques Kossowski a reçu, à plusieurs reprises, les commerçants qui souhaitaient le rencontrer pour leur apporter des réponses et les aider. Il a très vite pris le parti des commerçants en faisant pression à la fois en tant que Maire de Courbevoie mais aussi en tant qu’administrateur de l’EPAD, comme en témoigne cette lettre :Ce n’est pas parce que le centre ferme, que Jacques Kossowski ne sera pas attentif au devenir des commerçants.

  • La rénovation globale des surfaces commerciales du quartier d’affaires

Après les Quatre Temps et le Cnit, le centre commercial la Coupole va donc être rénové, mis aux normes de sécurité et agrandi de 8 000m². L’articulation entre ces 3 centres doit être bien pensée et le centre de la Coupole doit conserver ses spécificités, pour garder une pertinence.

Il constitue le véritable lien entre le quartier résidentiel Gambetta et le quartier d’affaires et l’EPAD semble l’avoir compris puisque le projet insiste sur la nécessité d’ouvrir ce centre sur le quartier résidentiel. Il faudra aussi penser à l’articulation avec le centre Charras et la rue de Bezon.

Une autre particularité réside dans la vie de ce centre. Elle est animée par des commerces de proximité : coiffeur, laboratoire de photographie, pharmacie, épicerie, boulangerie, bureau de tabac…
Tous ces petits commerces forment un village que la rénovation doit mettre en valeur, avec sa place centrale et ses cafés pleins aux sorties de bureaux et le midi. Leur clientèle se compose outre des salariées des tours voisines, des entreprises même de la Défense mais aussi des habitants des quartiers proches : Gambetta et Faubourg de l’Arche. Il est donc nécessaire que l’on retrouve cette même vie à la réouverture du centre.

D’autre part, ce centre abrite un pan du Mur de Berlin, trésor bien caché, qui mérite de trouver un écrin digne de sa valeur. Le projet de rénovation doit prendre en compte l’aspect historique et culturel de cette pièce et le mettre en exergue.

Enfin, dès la fin de l’après midi, les couloirs du centre deviennent la propriété des danseurs de hip-hop. Puisque ce centre est agrandi, pourquoi ne pas leur offrir une salle aux parois vitrées permettant aux danseurs de s’entrainer dans de bonnes conditions et aux « coupoliens » de continuer à profiter du spectacle ?

Dans son ouvrage Le Grand Paris du XXIe siècle, Christian Blanc insiste sur la nécessité de faire de La Défense, qu’il définit comme le cluster de la finance, non seulement un quartier d’affaires leader en Europe, mais aussi un lieu de vie, de mixité, une porte ouverte sur la France pour l’international. Cela signifie une qualité de vie qui passe par des commerces et une animation de proximité.

David Brexel

Durant les travaux (qui devraient durer jusqu’en 2014), un escalier, deux élévateurs accessibles aux personnes handicapées et deux passages protégés seront mis en place pour rejoindre le parvis de La Défense et les transports en commun. Les accès aux parkings seront maintenus.

Publicités
Cet article, publié dans Courbevoie, David Brexel, Tribune, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Rénovation du centre commercial la Coupole

  1. Ping : Courbevoie : La coupole/Régnault | Le blog des jeunes de Courbevoie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s